Après son passage dans le régime Yayi I Que devient Galiou Soglo?

Le silence de l’ex-ministre Galiou Soglo suscite maints interrogations et débats dans le sérail politique béninois. Si d’aucuns pensent que ce «retrait» prouve que Léhady a remporté définitivement le duel entre les frères Soglo, d’aucuns tentent plutôt une explication plus nuancée. Pour ces derniers, l’absence de la scène politique de Galiou Soglo ressemble plus à un aveu de capitulation du jeune frère du président de la Renaissance du Bénin (Rb) qu’à un repli tactique de politicien.

L’ascendance de Léhady dans le giron du pouvoir vient mettre de l’eau au moulin de ceux-là qui tablent sur l’hypothèse de la capitulation. Puisque l’on se rappelle qu’en 2006, Galiou Soglo, un membre influent de la Rb s’était porté candidat à la présidentielle de mars alors que son frère aîné représentait le parti à cette même élection.

Il fit son apparition au côté de Yayi, après l’accession au pouvoir en 2006 du président Boni Yayi où il travailla bec et ongles aux côtés du régime du Changement. Pendant cette période, la Rb qui est le parti d’origine de Galiou travaillait en adversité avec le régime dans lequel l’un des leurs collaborait en tant que ministre de la culture et de la promotion des langues nationales.

Le rapprochement de la Rb du régime Yayi II sous la bannière de Léhady et les accords politiques entre Yayi et les Soglo engagent-ils Galiou Soglo jusqu’à preuve de contraire membre influent de la Rb? Seuls les huis clos entre la Rb et le pouvoir détiennent la réponse. Cependant, Galiou Soglo a disparu de la scène politique, du moins physiquement. Où est-il passé? Cette absence serait-elle une retraite politique anticipée? Léhady est-il vainqueur de Galiou? L’avenir nous édifiera.

Jonas DETONDJI  dans l’Option Infos

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir