Débiteur d’une somme de 400.000F CFA : Un homme tente de se suicider à Godomey

Un homme âgé de 44 ans, père de trois (3) enfants, et conducteur de taxi-ville à Cotonou s’est résolu dans la matinée de ce lundi, à se donner la mort par pendaison. Les raisons de cette tentative de suicide selon les informations résideraient dans son incapacité à s’acquitter d’une dette de 400.000F vis-à-vis de son créancier, un ingénieur agronome dont il a depuis six (6) mois,  endommagé  l’arrière du véhicule.

Selon les informations, l’incident s’était produit aux environs de neuf (9) heures ce lundi au domicile du conducteur suite aux menaces  d’un ingénieur agronome qui se trouve être son créancier. La même source soutient que le conducteur avait été contraint de prendre l’engagement de payer une somme de 400.000F à un ingénieur après  avoir endommagé l’arrière de son véhicule au cours d’une mauvaise manœuvre. Depuis ce temps, l’ingénieur  n’a pas cessé de menacer le conducteur à qui il demande de payer les dommages qui sont évalués à la somme 400.000F.

Selon certains témoins de la tentative de suicide, l’homme avait expliqué qu’il ne pouvait pas s’acquitter d’un montant aussi colossal. Il était obligé de prendre l’engagement de les payer le jour de l’accident pour éviter que  son véhicule soit  gardé par la police. Mais l’ingénieur étant allé faire réparer à ses propres frais les dommages causés sur sa voiture par le conducteur, il  menace de rentrer en possession de ses sous. Lors de son passage ce lundi au domicile du conducteur une énième fois, il a notifié à son débiteur qu’il le ferait prisonnier s’il ne faisait pas diligence pour lui régler ses  sous.

Vu alors l’ampleur de la situation, le conducteur paniqué n’a trouvé une autre solution que d’avoir choisi de se donner la mort par pendaison.  Après avoir tout mis à jour et mis la corde au cou, quelques instants  après, ses enfants ont forcé sa porte et l’ont découvert suspendu au plafond. Très rapidement il a été descendu et ranimé. Par la suite, son créancier qui a été interpellé, s’est dépêché sur les lieux.

Mais avant de repartir, il lui a remis la dette et donné aussi une somme de 10.000F pour  les soins.

Justin EDIKOU, Quotidien Le Matin

Articles Similaires


Cette entrée a été publiée dans Faits Divers, Société. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Pas encore de commentaires

Répondre

Passez a l'action.

* Obligatoire