Golfe du Bénin : Des pirates attaquent un cargo de produits chimiques

Des pirates armés de fusils automatiques ont tiré contre un cargo transportant des produits chimiques dans le golfe du Bénin avant de monter à bord et de voler de l’argent, a annoncé aujourd’hui le Bureau maritime international (BMI), qui recense les actes de piraterie maritime. «Des pirates munis d’armes automatiques venus dimanche dans deux embarcations légères ont tiré et sont montés à bord d’un cargo chimiquier à la dérive», précise le BMI. «L’équipage s’est réfugié dans la citadelle (du cargo), et y a passé la nuit. Le lendemain, il a constaté que de l’argent en espèces avait été volé», poursuit le Bureau.

De plus en plus de navires de commerce, transitant dans des zones à risques, sont munis de «citadelles», chambres fortes qui permettent à l’équipage de se réfugier en lieu sûr en cas d’attaque. Le golfe du Bénin, qui borde le Nigeria, pays le plus grand producteur pétrolier d’Afrique, a connu au moins 20 actes de piraterie cette année contre aucun en 2010. Le Bénin et le Nigeria ont lancé des patrouilles communes pour tenter d’endiguer la piraterie maritime, qui se traduit par la prise d’otage des équipages et le vol des cargaisons de pétrole et produits dérivés.

Contrairement aux actes de piraterie au large des côtes de la Somalie, sur la côte est de l’Afrique, qui se sont beaucoup développés ces dernières années, les attaques maritimes en Afrique de l’Ouest n’ont pas lieu pour obtenir des rançons contre la libération d’otages. Les cargaisons de pétrole sont volées pour être revendues au marché noir dans la région.

Cette entrée a été publiée dans Afrique, Société. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir