Agée d’environ 20 ans, Germaine Boco est une apprentie photographe à Dèkoungbé Fignon dans l’arrondissement de Godomey. Disparue depuis près de deux semaines, son corps a été retrouvé dans un puisard corde noué au cou. Germaine Boco vivait avec sa grande-sœur qui avec les habitants du quartier ont mis douze (12) jours pour chercher vainement la jeune apprentie photographe.

Son corps sera retrouvé après cette recherche vaine dans un puisard dans une putréfaction avancée. Ce jour était un mardi noir pour les habitants de Dèkoungbé et environ. Ce nouveau drame pose un problème d’insécurité et grossit l’inquiétude des populations du quartier. En effet, il y a quelques semaines le corps d’un enfant de deux ans a été retrouvé sans vie.

La gendarmerie de Godomey qui était sur les lieux entend mettre en œuvres des dispositions utiles pour assurer la sécurité des populations de Dèkoungbé et environ. Germaine s’est-elle suicidée ou assassinée, difficile de répondre. Espérons que les enquêtes aboutissent pour atteindre les assassins de ce crime horrible si tel était le cas.

Gilbert Dagan, in L’Option Infos

Cette entrée a été publiée dans Société. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir