Un jeune homme perd la raison : Après avoir reçu un appel téléphonique hier au marché Dantokpa

Les usagers du marché Dantokpa ont assisté hier vers 13h à une scène insolite non loin du
carrefour 4 Thérapies. Il s’agit d’un jeune homme âgé de la trentaine qui, après avoir reçu un appel  téléphonique, aurait perdu la raison. Il a été conduit au commissariat spécial de Dantokpa.

L’incident s’est produite hier dans l’après-midi, aux environs de 13h30 sur la ruelle
quittant le carrefour de la pharmacie 4 Thérapies vers le feu tricolore du carrefour non loin du marché Dantokpa.

Selon les informations recueillies sur le champ, le jeune homme de taille élancée et de
teint noir aurait reçu un appel téléphonique d’un numéro non encore identifié.
Juste après la réception de cet appel, ce dernier s’est complètement déshabillé
et a commencé par courir dans  tous les sens. Ebahis par cet événement  étrange,
les riverains ont réussi à maîtriser la victime qui s’est retrouvé dans un autre état.

Le jeune homme a été aussitôt envahi par une foule impressionnante qui appelait le nom
de Jésus. «  Jésus, Faya Faya Ezo Ezo, Ezo », scandait-elle pour délivrer  la victime. Une dame a déclaré qu’elle a l’habitude de voir régulièrement le jeune homme mais ignore sa provenance et ses activités, avant de proférer des malédictions à  l’endroit du  présumé auteur de cet acte ignoble.

La victime une fois maîtrisée, s’est retrouvée dans la main d’un  policier qui l’a conduit au commissariat spécial de Dantokpa.

Les voix s’élèvent déjà pour demander au Commissaire de Dantokpa de mettre tout en œuvre  en collaboration avec les services compétents de l’autorité nationale de régulation des télécommunications pour arrêter l’auteur du drame.

Cette scène intervient quelques semaines après la psychose qui  s’est emparée de la ville de Cotonou par rapport à la réception d’appels téléphoniques provenant de numéros étranges et qui causeraient la mort.

Dieudonné Koami  DANCHIGBE

Cette entrée a été publiée dans Faits Divers, Société. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir