Défections dans l’opposition : Pourquoi Agoua est-il parti de l’Un ?

L’alliance » Union fait la Nation » (Un) continue d’enregistrer des démissions. Après la Rb et des leaders comme Dansou Dossa, c’est le tour du député Edmond Agoua du Parti pour la démocratie et le progrès social(Pdps) de se retirer de cette alliance présidée par Bruno Amoussou. Même si pour le moment, il garde le suspense sur sa prochaine destination politique, il faudra reconnaitre que ce dernier était annoncé depuis un moment pour atterrir à la mouvance présidentielle.

La presse l’avait déjà annoncé il y a un moment ; mais l’honorable Edmond Agoua a préféré prendre tout son temps et c’est finalement le jeudi dernier qu’il a décidé de franchir le rubicond en claquant la porte à l’Un. Même si la lettre du Pdps adressée au président de l’alliance » Un «, Bruno Amoussou n’évoque pas de façon claire les raisons de sa démission, des sources proches de ce parti informent que ce sont les militants à la base qui ont exigé sa démission pour protester contre son remplacement à la Haute cour de justice par un autre député du Prd qui est également membre de l’Un. Même si cette raison n’est pas à écarter, la raison fondamentale qui sous-tend cette démission est toute autre.

En effet, l’honorable Edmond Agoua est un élu de la 10ème circonscription électorale regroupant les communes de Savè, de Glazoué et de Ouèssè. Il n’est donc pas négligeable sur l’échiquier politique national. De plus, avant de devenir aujourd’hui un homme politique, ce natif de la commune de Glazoué est un opérateur économique bien connu dans le mode des affaires. Edmond Agoua est encore un généreux donateur de sa localité originelle. En témoignent les nombreuses œuvres sociales à son actif.

Quand on sait que la politique, telle que pratiquée de nos jours au Bénin, nécessite une couverture politique, l’attitude du député Edmond Agoua ne devrait étonner. Ne dit-on pas souvent qu’il est très difficile à un homme d’affaires de faire de l’opposition au risque de voir péricliter ses affaires? Osons-le dire ! On ne trahi aucun secret en relevant que depuis peu, les affaires du député Agoua, comme celles de beaucoup d’autres opérateurs économiques de l’opposition, tournent beaucoup plus au ralenti. Eh bien, face à une telle situation, l’honorable Edmond Agoua tenant à sa carrière politique, n’a eu d’autres choix que de décider de tourner dos à l’Un qui pour des observateurs jouit d’un avenir politique hypothétique. Ces mêmes observateurs pensent que c’est à dessein que le démissionnaire de l’Un s’et abstenu de dévoiler aussitôt sa prochaine destination. Mais, de sources dignes de foi, on apprend que le député Agoua va déclarer incessamment sa prochaine appartenance politique. Ces mêmes sources indiquent que cet événement se préparerait activement au sein du Pdps qui projette une prochaine sortie médiatique de son bureau politique.

Toute fois, en attendant de savoir si Edmond Agoua a fait la bonne option, nos sources généralement informées annoncent le départ prochain de bien d’autres membres de l’Un qui ont pour soucis la sécurisation de leurs affaires.

Edgar Gnimavo, Quotidien Adjinakou
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir