Aéroport de Cotonou : Deux Nigérians arrêtés avec plus de 3 kg de drogue

Le 1er et le 10 octobre derniers, les éléments du commissaire spécial de l’aéroport de Cotonou ont mis la main sur deux trafiquants de drogue à l’issue d’un travail de renseignement  et de vigilance qui confirme toute la détermination des forces de sécurité publique à traquer les trafiquants de ces produits prohibés. 

Dame Joy E. Omogiaté est une nigériane de 47 ans qui croyait pouvoir tromper la vigilance des forces de l’ordre au niveau de l’aérogare de Cotonou. C’est sans compter avec tout le dispositif mis en place pour anticiper sur les trafiquants et les arrêter afin qu’ils répondent devant la justice. Le contrôle opéré par le commissaire et ses éléments, ce samedi 1er octobre 2011, a abouti à la découverte de 1132,16 grammes de cocaïne. Elle a été déférée devant le procureur de la république pour la suite de la procédure.

De son côté, le sieur Adébissi Adémola Azeez a dissimulé dans ses affaires, 2130 grammes d’une substance en cours d’identification afin de savoir avec précision de quelle drogue il s’agit. Il a été arrêté à l’aéroport de Cotonou avec ce produit reparti dans quatre emballages, le 10 octobre dernier. Il est actuellement gardé à vue en attendant la suite de la procédure.

La multiplication des arrestations dans le rang des trafiquants de drogue est la preuve que les forces de l’ordre ont reçu, cinq sur cinq, le mot d’ordre de tolérance zéro pour les trafiquants de drogue du ministre de l’intérieur. C’est aussi la preuve que le Bénin lutte efficacement contre ce fléau dont les conséquences sont désastreuses aux plans économique, social et sanitaire pour les pays qui en sont victimes.

S.Ext.

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Economie, Société. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir