Femmes : 5 conseils pour bien choisir son soutien-gorge

Un soutien-gorge à la bonne taille est la clé d’une tenue irréprochable. Trop lâche et mal, ajusté, il ne sera d’aucune utilité. De plus, les tissus de votre poitrine risquent de s’abîmer. Une poitrine mal soutenue vous fera paraître plus âgée et alourdira votre silhouette. Si au contraire il est trop serré, votre soutien-gorge risque de vous entailler la peau. Selon vos variations de poids ou selon les marques, la taille de votre soutien-gorge peut changer. Pensez donc à prendre régulièrement vos mensurations, à renouveler vos sous-vêtements, au mieux tous les 6 mois (profitez des soldes), au pire tous les ans et suivez nos 5 conseils pour bien choisir son soutien-gorge.

Conseil mode n°1 : mesurez votre tour de dessous de poitrine
Portez votre soutien-gorge habituel. Utilisez un mètre que vous placerez juste en dessous de votre poitrine.
Ajoutez à cette mesure 12,5 cm pour connaître votre taille. Si par exemple votre cage thoracique mesure entre 68 et 72 cm, votre taille est de 85, entre 73 et 77, elle est de 90 et entre 78 et 82 cm, elle est de 95. Si votre tour de dessous de poitrine est supérieur à 90 cm, ajoutez seulement 2,5 à 7,5 cm pour connaître votre taille.
Si vous avez un tour de dessous de poitrine compris entre 96 et 110 cm, n’ajoutez rien.

Conseil mode n°2 : déterminez la taille de votre bonnet de soutien-gorge
Mesurez votre tour de poitrine là où elle est la plus généreuse, le ruban bien tendu horizontalement.
La différence entre cette mesure et celle de votre tour de dessous de poitrine indique votre taille de bonnet.
Si vous avez un tour de dessous de poitrine de 81 cm et un tour de poitrine de 100 cm, la différence étant de 19 cm, votre taille de bonnet est D. Si la différence est de 13 cm, votre taille de bonnet est A, si elle est de 17 cm, votre taille de bonnet est C et si c’est de l’ordre de 23 cm, choisissez un bonnet F.

Conseil mode n°3 : essayez le soutien-gorge

Ne l’agrafez pas à l’envers en positionnant le système de fermeture sous vos seins pour le tourner ensuite vers l’arrière. Penchez-vous en avant pour bien placer vos seins dans les bonnets puis agrafez votre soutien-gorge dans le dos au deuxième cran.

Conseil mode n°4 : ajustez les bretelles

Si les bretelles sont trop fines, elles auront tendance à marquer vos épaules.
Choisissez un modèle avec des bretelles légèrement plus larges ou avec des coussinets de gel. N’oubliez pas de réajuster les bretelles chaque fois que vous mettez un soutien-gorge.

Conseil mode n°5 : vérifiez que le modèle choisi vous va parfaitement
Vos seins doivent bien remplir les bonnets mais sans déborder. Un bonnet qui coupe le haut du sein et le fait saillir est trop petit. Prenez une taille au-dessus.

Si le bonnet bâille ou fait des poches, soulevez le sein et replacez-le bien au milieu. Si le bonnet bâille toujours, prenez une taille en dessous.

Assurez-vous que les armatures sont recouvertes de tissu légèrement molletonné pour un maximum de confort. Et enfin le centre du soutien-gorge doit être plaqué contre la peau.

Comment conserver une belle poitrine ?
Gardez une belle poitrine en suivant les conseils de Nicolas, coach dans le club de sport le Klay. Rapide et efficace, deux mots qui définissent parfaitement le programme forme que notre expert vous a préparé. Exercices à faire à la maison, conseils pour choisir vos exercices pour les adeptes des salles de sport et enfin profitez de ses petites astuces de pro pour garder une belle poitrine ferme et tonique.
Une belle poitrine avec ma gym à la maison

FA.fr : quels sont les deux-trois exercices simples que l’on peut faire à la maison pour garder une belle poitrine ?
Nicolas, coach au Klay : afin d’obtenir et garder durablement une jolie poitrine je conseille aux femmes deux exercices spécifiques, très simples à pratiquer à la maison :

1er exercice: renforcer

– Allongez vous sur le ventre et placez les mains à plat au sol de chaque côté de la poitrine.
– Gainez l’ensemble de votre corps et poussez sur vos mains afin de vous soulever de quelques centimètres du sol en vous mettant sur la pointe des pieds.
– Restez immobile et parallèle au sol durant plusieurs secondes.
– Expirez lentement et revenez à la position de départ.
Réaliser l’exercice 15 à 20 fois de suite après récupération

2ème exercice: étirer

– Placez vous sur le dos, les jambes pliées pieds à plat au sol.
– Tenez un «medecin ball» entre les mains (~1kg) et tendez vos bras à la verticale.
– Inspirez et descendez lentement les bras vers l’arrière de la tête jusqu’au sol afin de ressentir un étirement dans la poitrine. Gardez les bras tendus au maximum.
– Expirez en revenez à la position de départ tout en gardant les bras tendus à la verticale.
Réaliser l’exercice 15 à 20 fois de suite après récupération

Entretenir sa poitrine en salle, le bon choix ?

Et en salle, quel est le meilleur sport ?
Lorsque vous êtes inscrite en salle de sport, je vous conseille de pratiquer les cours de Pilates. En effet, cette méthode permet de travailler à la fois la force et la souplesse du corps de manière équilibrée et harmonieuse.
Si vous préférez pratiquer seule, dernièrement des chercheurs ont démontré que les sollicitations mécaniques de la course à pied pratiquée sans soutien-gorge ont des bénéfices sur la tonicité de la poitrine.

Les astuces du coach pour garder une belle poitrine
Y a-t-il des gestes ou des postures à adopter pour garder une poitrine ferme et tonique ?
En effet, je vous conseille tout naturellement de faire attention à vous tenir droite, le ventre rentré et serré surtout si vous restez assises durant plusieurs heures derrière votre bureau.
Je vous conseille également le massage pour garder une poitrine ferme et tonique ainsi que les étirements que l’on retrouve par exemple dans certaines postures de Yoga (ex: posture du guerrier I ou du cobra).

Cette entrée a été publiée dans Actualités, People, Société. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir