Impliqué dans plusieurs affaires douteuses : LE LIBANAIS GABI KODEH FUIT LE BENIN

(Il est recherché activement par la Police)

Décidemment, les  forces de l’ordre se sont engagées à mettre hors d’état de nuire, les personnes de moralité douteuse au Bénin, impliquées dans divers trafics aussi invraisemblables que malfaisants qu’ils soient. C’est le cas du citoyen libanais Gabi Kodeh qui est actuellement recherché par les flics à cause de son implication dans un certain nombre d’affaires louches.

Repris de Justice, le libanais Gabi Kodeh garde dans sa maison une voiture haut de gamme portant une plaque minéralogique du Nigéria. Cette voiture d’origine douteuse a été appréhendée par les éléments de la Police nationale. Malheureusement, cet homme n’a pas cru devoir accepter que le véhicule lui appartient. Et pourtant, il l’utilise bien. Face à la pression des forces de l’ordre et la tournure que prend le dossier, il a dû prendre la clé des champs. De même, il y a quelques mois, il était mêlé à une autre affaire répugnante. Il s’agit d’un encaissement frauduleux d’un montant de 50 millions de nos francs à la BOA. Les forces de l’ordre n’avaient pas hésité à mettre la main sur lui pendant qu’il revenait du Gabon. Après l’avoir écouté et une fois les preuves établies, il avait été mis sous les verrous. Mais ses parents ont jeté les bases du remboursement de cette somme et il a été libéré.

Par ailleurs, il y a quelques jours, une autre convocation lui a été adressée pour qu’il soit encore écouté. Mais contre toute attente, il ne s’est pas présenté. Le comble dans cette histoire, c’est que ses proches disent que le commissaire central de Cotonou s’acharne contre lui. Or, cet agent de sécurité n’est pas né de la dernière pluie en matière de sécurité. Et tout le monde connait d’ailleurs son professionnalisme. De plus, pour avoir commandé les RAID, on sait que ce commissaire a un vaste et dynamique réseau de renseignement. Donc, il ne s’agit d’un quelconque acharnement contre qui que ce soit, mais de l’exercice d’une fonction républicaine de qualité. Dans le même temps, dame rumeur fait avec persistance état de ce que le mis en cause serait impliqué dans une autre affaire relative aux « poudres ». C’est dire donc que ceux qui pointent le commissaire du doigt n’ont que pour intention de le distraire aux fins de brouiller les pistes.

Là où le bât blesse, c’est que Gabi Kodeh est ami à nombre d’autorités béninoises et il a même en projet, la construction d’un grand hôtel dans le pays. Certains estiment que c’est sur cette fibre d’accointance malsaine qu’il tire pour commettre ses forfaits. Aujourd’hui, il est introuvable et on se demande pourquoi. Car, s’il ne se reprochait rien pourquoi ne se présenterait-il pas au rendez-vous de la convocation ? Il va falloir que la Justice béninoise joue pleinement son rôle pour que la lumière soit faite sur les différents dossiers dans lesquels le nom Gabi Kodeh est cité. Pour le moment ce libanais est activement recherché par la Police. Affaire à suivre…

Prince BOCO, in L’Autre Fraternité

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Politique, Société. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir