Fausse alerte autour d’un remaniement ministériel : La Présidence de la République dément

Des informations persistantes ont fait état, ces derniers jours d’un remaniement ministériel. Le Président Boni Yayi, selon les rumeurs, aurait décidé de le faire dans le cadre de la refondation de la Nation. Les investigations ont révélé que ce n’est qu’une fausse alerte.

Les décisions prises par le Chef de l’Etat en ce début du second mandat présidentiel et les actes posés par son gouvernement sont appréciés positivement et redonnent confiance aux populations. On ne change donc pas une équipe qui gagne. Ce sont donc les détracteurs du pouvoir qui tentent en vain d’intoxiquer et de manipuler l’opinion publique. Il n’y a aucun problème au niveau du gouvernement du Président Boni Yayi.

Les ministres, convaincus à sa cause, se battent jour et nuit pour l’aider à gagner le pari.
Les populations qui au paravent étaient déçues de la gestion des affaires de l’Etat, sont de jour en jour satisfaites par une équipe mise en place par le Président Boni Yayi, déterminé à concrétiser sa vision pour leur assurer le bien-être à travers de grands projets de développement et des initiatives qui contribuent à l’instauration d’un climat social apaisé et au progrès de la nation. C’est une mission noble mais difficile. Et les membres du gouvernement, conscients de ce grand défi à relever, se battent pour que le Chef de l’Etat présente un bilan positif à la fin de son second mandat. On ne peut donc pas comprendre que dans le même temps, des gens mal intentionnés s’agitent et tentent de faire croire que le Président de la République n’est pas satisfait du travail de ses collaborateurs et se préparent pour les remplacer.
C’est tout à fait le contraire. Les performances enregistrées en ce début du second mandat par le gouvernement du Président Boni Yayi ont confondu les adversaires du pouvoir en place.
N’ayant plus d’autres armes pour discréditer et déstabiliser le pouvoir, ils ont choisi de s’en prendre à des membres du gouvernement, dépréciant leur gestion pour emmener, stratégiquement le Président Yayi à se séparer d’eux et pour nommer d’autres au gouvernement.
Ce plan semble être déjoué. Parce que le Chef de l’Etat qui, d’après plusieurs sources, n’a rien à reprocher à ses collaborateurs, a décidé, contre vents et marées de poursuivre ses efforts pour combler les attentes des Béninois et réussir son mandat. Le gouvernement et son Chef très déterminés veulent dans tous les cas relever tous les défis pour donner confiance à la population.
Euloge R. GANDAHO

Encadré
COMMUNIQUE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

Il nous a été donné de constater que certains organes de presse font état, depuis quelque temps, de l’imminence d’un remaniement ministériel sur la base de multiples affabulations.

La Présidence de la République tient à faire savoir à l’opinion publique qu’aucun projet de remaniement ministériel n’est à l’ordre du jour. Elle note, par ailleurs, qu’il s’agit là d’une campagne de désinformation récurrente destinée à mettre à mal la cohésion de l’équipe gouvernementale et à distraire les agents de l’Etat de leurs occupations au sein de l’administration publique, au moment même où l’ensemble du pays est engagé dans des actions vitales et incontournables de réforme et de restructuration.

Le Chef de l’Etat fait confiance en une équipe bien en place composée d’hommes et de femmes engagés qui poursuivent les tâches de construction nationale, chacun dans son secteur.

C’est pourquoi, la Présidence de la République invite les auteurs de ces insinuations visant à perturber la bonne marche des affaires publiques et l’ensemble des organes de presse d’information à mettre immédiatement fin à cette campagne d’intoxication et à se garder de relayer des informations non fondées distillées à la seule fin de troubler la quiétude de nos paisibles populations.
Cotonou, le 21 octobre 2011

Le Secrétaire Général de la Présidence de la République,

Edouard A.

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir