Porto-Novo : Un commissaire de police retrouvé inconscient avec un pistolet automatique

Les populations du quartier O’ganla gare dans le 3ème arrondissement de Porto-Novo ont eu droit à une scène pour le moins étonnante ce jeudi 20 octobre 2011. Dans le véhicule immatriculé AS 2638 Rb garé non loin de la brigade routière, gisait inconscient le Commissaire de première classe Richard M’Po en service au commissariat de Tokplégbé à Cotonou et résidant à Ouando à Porto-Novo. Alertés, les sapeurs-pompiers se sont rendus sur les lieux autour de 6heures ce matin-là. Les témoins retrouvés plus tard ont affirmé que le commissaire M’Po ne répondait pas aux gestes de ceux qui étaient venus le secourir. Il a été aussi dit que la fouille opérée sur lui a permis de retrouver son arme de service, un pistolet automatique. Les gendarmes et policiers qui ont effectué le déplacement croyant à faire à un malfrat, ont pu identifier un des leurs. Mais aussi curieux que cela puisse paraître, la victime au lieu d’être évacuée vers un centre de santé, fut dirigé vers le Commissariat central de Porto-Novo. Là, après de longues minutes d’attente vaine, il fut impossible de rencontre le Chef des lieux pour en savoir d’avantage. Mais les indiscrétions ont fait savoir que l’intéressé serait déjà remis et hors de danger.
Alors que les populations évoquent sans pouvoir le prouver, une forte fatigue due à un excès d’alcool, d’autres parlent de fatigue de voyage et d’autres encore des effets secondaires d’une opération médicale que le commissaire M’po aurait subi. Les voix les plus autorisées pour apporter plus d’éclairage sur le sujet ont été hélas injoignables. Mais une question demeure tout de même sécurité oblige : lorsqu’on considère que la victime s’est retrouvée inconsciente au milieu de la nuit dans une rue, que ferait-on, que dirait-on, si son arme, le pistolet automatique avait disparu ?

Jean-Marc Aurèle AGOSSOU, in La Tribune de la Capitale

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Faits Divers, Société. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir