Suspension des primes aux agents des sociétés et offices d’Etat : Les clarifications du Professeur Fulbert Géro Amoussouga

Le Professeur Fulbert Géro Amoussouga, Directeur de l’école doctorale de la Faculté des sciences économiques et de gestion de l’Université d’Abomey-Calavi et président de la Cellule d’analyse économique à la Présidence de la République, était dimanche dernier l’invité de l’émission » Zone Franche » de la chaîne de télévision Canal 3 Bénin. Entre autres sujets abordés au cours de l’émission, il y a la question de la décision du gouvernement de suspendre les primes aux agents des sociétés et offices d’Etat. Selon l’invité de l’émission dominicale, c’est suite à des informations parvenues à la présidence de la République et qui font état de ce que les primes perçues par ces agents des sociétés et offices d’Etat sont exagérées que le Chef de l’Etat, le président Boni Yayi, a pris la décision de suspendre lesdites primes. Toujours selon lui, des services compétents, sur des instructions du Chef de l’Etat, vont essayer de clarifier la situation des primes au niveau des sociétés et offices d’Etat. Il n’a pas manqué de reconnaître l’importance des agents de ces sociétés et offices d’Etat dans le développement économique du Bénin.

Par ailleurs, le Professeur Fulbert Géro Amoussouga, s’est prononcé sur la question du développement du Bénin. Selon lui, il s’agit d’une préoccupation nationale qui doit interpeller tout un chacun des filles et fils de ce pays. Car, a t-il précisé, le manque à gagner en matière fiscale est trop énorme pour que l’Etat puisse bien investir dans d’autres secteurs porteurs de prospérité. En clair, le Professeur Fulbert Gero Amoussouga, estime que seuls le travail, le patriotisme et le respect de la chose publique conduiront le Bénin un jour au développement. Mais les efforts du gouvernement du président Boni Yayi pour véritablement amorcer ce développement n’ont pas été occultés au cours de l’émission.

Karim Oscar ANONRIN, In Quotidien Fraternité

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Politique, Société. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir