Au nom du Pape : Une chronique Euloge Gandaho

La visite prochaine du Pape Benoît XVI au Bénin est source de grandes agitations et fait objet de nombreuses spéculations. Le Bénin ne finira pas d’étonner le monde. Tout se passe comme si le pays n’a jamais reçu la visite d’un Pape. Jean Paul II avait pourtant visité deux fois le Bénin et l’organisation de ses différents séjours n’avait souffert d’aucune insuffisance.

Cela suppose que le Bénin a un minimum d’expérience en la matière et même si on veut maintenant mieux faire, on ne devrait plus trop s’agiter ou paniquer. Mais là n’est pas encore le problème. Ce qui est vraiment préoccupant, ce sont les initiatives et les actes posés par ci par là au nom du Pape Benoît XVII. On ne sait plus, qui fait quoi et ce qui est utile ou opportun à faire sur le terrain pour mieux accueillir le Pape.

Certains veulent profiter de l’évènement pour se faire beaucoup d’argent, d’autres ont des visées politiques et électoralistes. Que Dieu nous pardonne. Malgré les fausses notes, le message d’amour et de paix que vient délivrer le Saint Père, reste l’essentiel. Et Dieu qui aime ce pays, continuera de manifester à l’endroit du Bénin sa bonté et le comblera de grâces pour le bonheur de sa population.

Euloge R.GANDAHO

Cette entrée a été publiée dans Editorial. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir