Un présumé braqueur contraint à boire de l’acide : Vindicte populaire à Cotonou

Après son arrestation, un présumé braqueur Haoussa a été contraint à boire de l’acide dans la nuit de ce samedi 04 février vers trois heures du matin. L’incident s’est produit au quartier Gbégamey à Cotonou.

Selon un témoin, l’homme aurait essayé de braquer un militaire en civil qui roulait à moto en lui versant de l’acide dans le visage. Ne pouvant plus voir, le militaire qui ne voulait pas abandonner sa moto aurait lutté un instant avant de crier oh voleur en attirant du monde.
Aussitôt, selon les informations, l’agresseur a abandonné son butin en prenant ses jambes au cou. Mais, il fut rattrapé par les populations et ramené au lieu de son forfait. Après avoir écouté le récit de sa victime, il a été contraint à boire le reste de l’acide qu’il a versé dans le visage du militaire. Il tomba et mourut quelques instants après. Son corps a été abandonné sur les pavés au lieu du braquage non loin de la poste de Gbégamey jusqu’au matin du dimanche. Le militaire quant à lui a été conduit d’urgence dans un hôpital. Selon les témoignages, les parents du présumé braqueur sont venus constater la mort de leur enfant. Mais ils ont nié que leur fils soit capable d’un tel acte. Plus tard, un corbillard musulman est venu enlever le corps de la voie.

Justin Edikou, dans le quotidien Le Matin

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Faits Divers, Société. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir