Port autonome de Cotonou: Une importante quantité de drogue interceptée

Les unités mixtes de sécurité et de contrôle au port autonome de Cotonou ont mis la main sur une quantité non négligeable de drogue hier 23 février 2012. Les produits saisis ont été montrés à la presse dans l’enceinte portuaire. C’est un conteneur de quatre (04) ferrailles qui transportait cet important lot de drogue en provenance de la Bolivie pour le Nigéria. Malheureusement la marchandise n’a pas pu aller à destination.

Elle a échoué au port autonome de Cotonou. Cet exploit est à mettre à l’actif des autorités portuaires qui ont depuis quelque temps pris des mesures appropriées pour décourager les trafiquants de la drogue. N’eut été la vigilance des forces de l’ordre en poste au port, ce conteneur serait passé par le Bénin sans grandes difficultés. Ce produit prohibé a été intercepté et montré à la presse hier dans l’enceinte portuaire. Il a fallu plusieurs heures de travail avant de d’ouvrir les colis de drogue bien emballés qui se trouvaient dans quatre ferrailles.

Le ministre de l’intérieur, de la sécurité publique et des cultes Benoît Dègla, son homologue de l’économie maritime et des infrastructures portuaires et le directeur général du port autonome de Cotonou, Joseph Ahanhanzo Glélé, étaient tous présents hier pour assister à cette découverte importante. Le Dg port a profité de l’occasion pour rappeler les engagements pris auprès du Chef de l’Etat. Il s’agit de débarrasser tout ce qui affecte les performances du port afin de le redynamiser. Les mesures sécuritaires devront être renforcées davantage pour décourager à jamais ces trafiquants qui empruntent la plate-forme portuaire de Cotonou.

Louis TOSSAVI (Stg) au Quotidien Le Matin

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Economie, International, Société. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir