Gabon: Raymond Ndong Sima a formé un nouveau gouvernement

Raymond Ndong Sima a été nommé Premier ministre du Gabon le mardi 28 février par le président Ali Bongo Ondimba. Selon une déclaration de la secrétaire générale de la présidence, Laure-Olga Gondjout,  le remplaçant de Paul Biyoghe Mba a formé son nouveau gouvernement.

Le nouveau Premier ministre du GabonRaymond Ndong Sima, a formé  son équipe gouvernementale, composée, en plus de lui, de 16 ministres et 12 ministres délégués, dont 8 femmes. Dans cette nouvelle formation, on compte par ailleurs 14 membres entrants pour 16 sortants.

Parmi les figures importantes à ne pas avoir été reconduites, figurent l’ancien ministre des Affaires étrangères Paul Toungui, gendre de l’ex-président Omar Bongo, et Alexandre Barro Chambrier, ancien ministre des Mines, du pétrole et des hydrocarbures. En revanche, pas de changement à la Justice, Ida Reteno Asonouet conserve ses attributions, de même que Jean-Francois Ndongou à l’Intérieur et Rufin Pacôme Ondzounga à la Défense.

Changements de postes et nouvelles têtes

Au sein même du gouvernement, des changements de postes importants sont à noter. Séraphin Moundounga se voit ainsi attribuer le ministère de l’Éducation nationale tout en conservant les attributions de ses précédentes fonctions au ministère de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle. Emmanuel Issozet Ngondet, ancien ministre des budgets, prend la tête du ministère des Affaires étrangères en remplacement de Paul Toungui, tandis que Léon Nzouba passe de l’Équipement, infrastructure et aménagement du territoire à la Santé et Blaise Louembé de l’Habitat à l’Économie numérique, la communication et la poste.

Parmi les nouvelles têtes il y a Luc Oyoubi nommé au ministère de l’Économie, Christiane Rose Ossoucah Raponda au Budget ou encore Étienne Ngoubou, ministre du Pétrole, de l’énergie et des ressources hydrauliques.

En janvier 2011, le gouvernement avait déjà été profondément remanié suite à la volonté du chef de l’État de donner « un nouvel élan et une nouvelle dynamique à son action ».

Comme le prévoit la Constitution, c’est suite aux résultats des élections législatives du 17 décembre 2011 que Raymond Ndong Sima a été nommé Premier ministre. À 56 ans, ce natif de Oyem (nord du Gabon) devient le premier chef de l’histoire du Gabon à ne pas être originaire de la région de l’Estuaire (région de Libreville).

L’ancien ministre de l’Agriculture succède à Paul Biyoghe Mba, qui avait été nommé par la présidente intérimaire du Gabon, Rose Francine Rogombe, quelques semaines après la mort du président Omar Bongo, en juin 2009 et avait été reconduit par le président Ali Bongo en octobre 2009, après son élection

Jeune Afrique.com

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Afrique, Politique, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir