Macky Sall pourra compter sur le soutien de Youssou Ndour pour le second tour de l’élection présidentielle qui devrait se tenir le 18 mars. Le chanteur et opposant sénégalais a choisi le camp de l’ancien Premier ministre contre le chef de l’État sortant, Abdoulaye Wade. En cas de victoire, l’artiste pourrait même donner un «méga-concert» le 4 avril, jour de l’indépendance.

Les tractations ont bel et bien débuté et battent leur plein dans l’entre-deux-tours de l’élection présidentielle sénégalaise. Jeudi, c’est le chanteur Youssou Ndour qui a apporté « de manière solennelle son soutien » à Macky Sall qui s’opposera à Abdoulaye Wade, le président sortant, lors du second tour.

« Les Sénégalais ont voté à 70% contre le pouvoir en place. Le changement est déjà là, ce n’est plus qu’une affaire de modalité », a ainsi déclaré le chanteur sénégalais dont la candidature à la présidentielle avait été jugée non-constitutionnelle.

«Longue amitié»

Macky Sall a de son côté rappelé la « longue amitié » qui le lie à Youssou Ndour et s’est félicité de « son choix irréversible de battre campagne avec ses mots, son mouvement, le soutien populaire dont il bénéficie pour aider à réaliser l’alternance démocratique pacifique au second tour ».

Le candidat de la coalition Macky2012 a également estimé que les questions prioritaires proposées par Youssou Ndour, alors qu’il espérait se présenter lui-même à la présidentielle, comme la baisse des prix des denrées de première nécessité, le soutien au monde rural, l’Énergie, l’Éducation ou encore la paix en Casamance, figuraient « au centre de [ses] préoccupations ».

L’adversaire d’Abdoulaye Wade a même demandé à son nouveau soutien « un service spécial » en cas de victoire : donner « un méga concert le 4 avril (jour de l’Indépendance, ndlr) dans le cadre de la victoire et du changement ».

Lire l’article sur Jeuneafrique.com : Présidentielle sénégalaise : Youssou Ndour soutient Macky Sall pour le second tour | Jeuneafrique.com – le premier site d’information et d’actualité sur l’Afrique

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir