Une présidentielle russe « clairement biaisée » en faveur de Poutine, selon l’OSCE

La campagne présidentielle russe a été « clairement biaisée » en faveur du vainqueur, le premier ministre Vladimir Poutine, concluent les observateurs électoraux de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

Bien que les autres candidats ont pu faire campagne sans entrave, note l’OSCE, M. Poutine détenait « un avantage net sur ses concurrents en matière de couverture médiatique », sans compter que les ressources de l’État avaient ont été mobilisés en sa faveur.

L’OSCE souligne que le vote lui-même s’est plutôt bien déroulé, mais que le processus « s’est détérioré à l’étape du comptage des voix », des « procédures irrégulières » étant constatées dans le tiers des bureaux de vote auxquels étaient présents les observateurs.

« Dans 27 décomptes observés [NDLR : sur 98], les bulletins de vote n’ont pas été montrés à toutes les personnes présentes et ils n’ont pas été comptés un par un de manière transparente », déplore l’organisation, qui souligne aussi des cas de bourrages d’urnes.

« Il y a eu de sérieux problèmes dès le départ », affirme Tonino Picula, qui dirigeait la mission d’observateurs de l’OSCE. « Le principe d’une élection est que l’issue devrait être incertaine. Ce n’était pas le cas en Russie. Il n’y avait pas de concurrence réelle, et le recours abusif aux ressources de l’État a fait en sorte que le vainqueur n’a jamais été en doute ».

L’OSCE critique par ailleurs le fonctionnement des 180 000 caméras installées dans les 90 000 bureaux de vote du pays, une mesure proposée par M. Poutine après que l’opposition se soit plainte de fraudes lors des législatives que son parti, Russie unie, a remportées en décembre dernier.

Le jour de la présidentielle, « les caméras n’ont pas capturé les éléments importants du décompte et donc les attentes liées à la retransmission en ligne n’ont pas été satisfaites », note l’OSCE.

Poutine plus populaire en Tchétchénie qu’à Moscou

Après le dépouillement de la quasi-totalité des bulletins de vote, Vladimir Poutine est crédité de 63,9 % des votes, loin devant le communiste Guennadi Ziouganov, deuxième avec 17,18 % des voix. Les trois autres candidats ont recueilli moins de 10 % des suffrages.

À Moscou, M. Poutine a recueilli 47 % des suffrages, contre 68,6 % à la présidentielle de 2004. Il est suivi par le milliardaire Mikhaïl Prokhorov, qui a récolté près de 20 % des votes grâce à l’appui de la classe moyenne. Dans sa ville natale, Saint-Pétersbourg, M. Poutine a obtenu 58,7 % des suffrages, contre 75 % en 2004.

Selon les résultats officiels, le premier ministre a cependant été crédité de 99,76 % des votes en Tchétchénie, où une rébellion a été écrasée violemment lors de la dernière décennie. M. Poutine aurait aussi été plébiscité par 92,8 % des électeurs au Daguestan et 92 % de ceux d’Ingouchie, deux autres républiques du Caucase aux prises avec des courants sécessionnistes.

L’observatoire électoral indépendant russe Golos estime pour sa part, en se fondant sur les données compilées par ses observateurs postés dans des bureaux de vote, que le score de Vladimir Poutine est plus proche des 50 %.

Golos affirme aussi avoir recensé quelque 3100 irrégularités, allant des listes électorales douteuses à la panne des nouvelles caméras que Vladimir Poutine avait fait installer dans les bureaux de vote.

« Il y a eu beaucoup de gens qui ont voté plus d’une fois à Moscou », a déclaré Lilia Chibanova de Golos. Selon elle, des électeurs faisaient la tournée des bureaux de vote en autobus afin de voter plusieurs fois.

Le site control2012.ru, qui comptabilise les infractions constatées par la Ligue des électeurs, le parti démocrate Iabloko et les partisans de M. Prokhorov, avait comptabilisé dans la nuit 5758 cas de fraudes, dont 131 cas de bourrage d’urnes et 327 cas de « transport massif d’électeurs ».

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2012/03/05/006-osce-russie-poutine.shtml

Cette entrée a été publiée dans A-La-Une, Actualités, International, Politique, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir