Le FMI annonce la fin de la récession en Grèce en 2013

La Grèce sortira de la récession en 2013. C’est le Fonds monétaire international qui l’annonce. Mais l’institution prévoit une croissance du PIB grec globalement nulle sur l’ensemble de cette année. Le FMI estime que le produit intérieur brut grec devrait chuter de 4,8% en 2012 après avoir reculé de 6,9% en 2011. En décembre, il estimait que le PIB chuterait de 3,0% en 2012 après un recul de 6,0% en 2011 et que la croissance atteindrait 0,3% en 2013.

Les nouvelles prévisions du Fonds figurent dans un communiqué publié après le feu vert donné par son conseil d’administration à un nouveau programme d’assistance financière à la Grèce, d’une durée de quatre ans et d’un montant de 28 milliards de dollars. Le FMI a indiqué que cette nouvelle facilité de crédit était destinée à «soutenir le programme d’ajustement économique des autorités» grecques.

Après les explosions de colère populaire qui ont accompagné l’instauration de l’austérité en Grèce, le Fonds note que le nouveau programme économique convenu entre Athènes et les créanciers publics du pays a pour but «de ramener la compétitivité et la croissance, de rétablir des finances publiques viables et de revenir à la stabilité financière».

Continuer les efforts de réformes

«Les autorités ont réajusté la stratégie de leur programme pour mettre davantage l’accent sur la mise en oeuvre de réformes structurelles destinées à accélérer la croissance de l’économie et de l’emploi», ajoute le communiqué.

Le FMI rappelle toutefois que la Grèce reste confrontée à «des défis de premier plan» et devra faire des efforts importants pour mettre en oeuvre les réformes convenues avec ses créanciers pour pouvoir continuer à bénéficier de leur soutien.

lefigaro.fr

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Economie, International, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir