Culminant à 2,51 mètres, l’homme le plus grand du monde, le Turc Sultan Kosen, 29 ans, s’est enfin arrêté de grandir après que son médecin a réussi à le guérir d’acromégalie, la maladie qui empêchait à sa croissance de s’arrêter.

«Il a arrêté de grandir, c’est une bonne chose», a indiqué le Dr. Jason Sheehan à l’AFP. Ce neurochirurgien avait, il y a près de deux ans, retiré à M. Kosen la tumeur au cerveau responsable de sa croissance inhabituelle.

«En raison de sa taille, il va encore devoir se soumettre à des traitements, mais nous sommes confiants dans le fait que sa croissance ne lui causera plus aucun problème supplémentaire», a souligné le Dr. Sheehan du centre médical de l’Université de Virginie (est des États-Unis).

Né dans une famille d’agriculteurs à Mardin, au sud-est de la Turquie, Sultan Kosen a accédé à la célébrité lorsqu’il a fait son entrée dans le livre Guinness des Records en 2009 comme «homme le plus grand du monde». Il mesurait alors 2 mètres 47.

M. Kosen était atteint d’acromégalie, un trouble hormonal généralement provoqué par une tumeur.

Agence France-Presse
Washington

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Faits Divers, International, Société, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir