Whitney Houston : les causes de son décès

Le 11 février dernier, Whitney Houston était retrouvée dans sa baignoire. Les tentatives de réanimation n’ont rien donné, la star américaine était morte, probablement noyée, avançait TMZ au lendemain de la tragédie. La raison de cette noyade ? Une surdose médicamenteuse, avançait-on alors, puisqu’ « aucune drogue illégale » n’avait été retrouvée dans sa chambre d’hôtel du Beverly Hilton.

Six semaines après sa mort, le bureau du médecin légiste de Los Angeles a rendu son rapport.Whitney Houston a succombé à une crise cardiaque alors qu’elle prenait un bain. Elle s’est affaissée dans la baignoire et s’est noyée. « Elle avait une maladie cardiaque qui a été amplifiée par la consommation de cocaïne. La combinaison des deux a engendré sa noyade. Nous pensons que la crise cardiaque a été compliquée par la consommation de cocaïne », a expliqué Carig Harvey, le porte-parole du bureau du médecin légiste, à l’AFP. Outre la cocaïne, de nombreuses substances ont été retrouvées dans son organisme : de la marijuana et des médicaments (Xanax, Flexiril et Benadryl), mais ceux-ci n’ont pas joué un rôle dans la mort de la diva, assure-t-on à Los Angeles. Le rapport final du médecin légiste devrait être rendu public d’ici deux semaines. Et même si peu de personnes y ont cru, la piste du meurtre est désormais officiellement rejetée.

Voici.fr

Cette entrée a été publiée dans Actualités, International, People, Santé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir