Tom Cruise et Katie Holmes: vers un arrangement ?

Depuis qu’elle a décidé de se séparer de Tom Cruise et de demander le divorce, Katie Holmes fait preuve d’un courage à toute épreuve. Entre la pression de la Scientologie et la garde de sa fille Suri, elle était prête à se lancer dans une bataille judiciaire de plusieurs mois. Mais finalement, aux dernières nouvelles, les deux parties chercheraient à trouver un accord.

Le 29 juin 2012, Katie Holmes annonce, par la voix de son avocat, qu’elle divorce de Tom Cruise après cinq ans de mariage. A 33 ans, comme Mimi Rogers et Nicole Kidman. Très vite, les spéculations vont bon train dans les médias sur les raisons de cette séparation, avec en ligne de mire, les liens entre l’acteur et l’Eglise de Scientologie. Katie ne voulait plus que cette « religion », considérée comme une secte en France, ait une quelconque influence sur sa fille Suri et son éducation. Elle était prête à se battre pour obtenir sa garde exclusive.

Mais selon le site américain TMZ, l’acteur de Mission : Impossible et l’actrice de Dawson auraient demandé une trêve, le temps que leurs avocats trouvent un accord. Sous-entendu un contrat de divorce qui contente tout le monde et qui évite d’aller au tribunal. Tom et Kate chercheraient à empêcher à tout prix un divorce médiatique, qui pourrait porter préjudice à leur fille âgée de six ans. Toujours selon TMZ, les avocats discuteraient des conditions de la garde de Suri, de la pension, des visites, etc. L’arrangement pourrait d’ailleurs être ratifié à New York si les négociations se passent bien, et non à Los Angeles où le camp Tom Cruise voulait transférer le dossier car les juges sont plus enclin à donner une garde partagée.

Ainsi, vendredi dernier, Katie Holmes a été aperçue se rendant chez ses avocats, dans l’un des cabinets les plus puissants de New York. Aurait-elle déjà gagné? Tom Cruise, discret et triste, se serait-il fait une raison?

Gala.fr

Cette entrée a été publiée dans Actualités, People, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir