Affaire vente de 980 kg d’or: vers la libération de Désiré Vodonou contre 100 millions FCFA

Désiré Vodonou bientôt libre de ses mouvements ? Cela peut se décider dans les heures qui suivent. En tout cas, les choses s’arrangeraient de plus en plus pour l’homme d’affaires. En effet, des sources concordantes informent que l’appel en cassation qui exigeait à Désiré Vodonou le paiement de 300 millions F Cfa à titre de caution pour sa libération provisoire a été abandonné.

Un acte qui, selon certains observateurs, devrait impliquer la libération de l’ancien député. Poursuivi depuis le 18 avril 2011 dans une présumée affaire de vente de 980 kg d’or, Désiré Vodonou avait déposé le 03 février 2012 une demande de mise en liberté provisoire. L’affaire avait été mise en délibéré le 21 mai et le ministère public avait requis le paiement de 300 millions F Cfa avant la libération provisoire. Le dossier a été mis en délibéré le 04 juin par la Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Cotonou. Et en lieu et place des 300 millions F Cfa, l’homme d’affaires se verra ordonné de payer 100 millions F Cfa. Désiré Vodonou avait réuni dans le temps la somme exigée. Mais contre toute attente, le Procureur général avait introduit un appel en cassation. Cette décision a bloqué la libération de l’ancien député qui pourrait bientôt se frotter les mains. Soulignons que dans la même affaire, deux complices de l’ancien élu de la 24ème circonscription électorale séjournent depuis plusieurs mois hors de la prison civile de Cotonou. Il s’agit de l’Américain Daniel Padilla qui a réussi à s’enfuir et du sieur Nestor Sodégla qui a retrouvé sa liberté après avoir payé une caution de 25 millions F Cfa.

Abdourhamane Touré

Cette entrée a été publiée dans A-La-Une, Actualités, Société. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir