Sexe, missel et liturgie

La série «Ainsi soient-ils», bientôt diffusée sur Arte, dévoile avec audace et sans clichés le quotidien de jeunes séminaristes.

Après les agents secrets, les hommes politiques, les dealers de drogue et les acteurs porno, les nouvelles stars du petit écran seront bientôt des… prêtres. Ou plutôt de jeunes apprentis curés dont on suit le parcours dans «Ainsi soient-ils», la toute nouvelle série diffusée par Arte.

Il y a Yann, le gentil scout, mais aussi José, le tatoué qui a rencontré Dieu le jour où il a tué un homme, et Raphaël, le fils à papa qui a renoncé à sa fortune en entrant au séminaire. Sans oublier Emmanuel, l’archéologue persuadé que l’amour du Christ pourrait le détourner de son désir pour les hommes. Raté, il tombe sur Guillaume : dans le secret de leur chambre, ces deux-là donneront un autre sens au mot «communion»

C’est dire si le feuilleton ne s’est pas laissé contaminer par l’ambiance antiblasphème ! D’autant que le père Fromanger – Jean-Luc Bideau, formidable – qui tente de guider ses «élèves» sur le chemin de Jésus, doit lui-même lutter pour rester fidèle à l’Eglise. Aux prises avec une hiérarchie pesante, il s’accommode de quelques arrangements financiers frauduleux pour continuer à diriger le lieu comme il l’entend. Sexe, corruption, orgueil, alcool : dans «Ainsi soient-ils», les hommes de foi sont aussi des hommes tout court.

Malgré son caractère audacieux, la série est loin de jeter l’opprobre sur la religion. Elle parvient au contraire à démontrer la sincérité de l’engagement de ceux qui choisissent de s’y consacrer. Et à faire entrer le spectateur dans un univers totalement exotique. Ici, pour apaiser un coup de stress, ni footing, ni Xanax, on se prend par les mains et on récite un Notre Père. Dépaysement garanti.

«Ainsi soient-ils», tous les jeudis à partir du 11 octobre sur Arte.
Article paru dans le n°807 de Marianne daté du 6 octobre 2012. Sous la plume de Elodie Emery. 
Cette entrée a été publiée dans A-La-Une, Actualités, International, Religion, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir