Tentative d’Assassinat du Chef de l’Etat – Comprendre le dossier : Moudjaidou présenté au procureur dans quelques minutes

MOUDJAIDOU SOUMANOU sera présenté dans quelques minutes au Procureur de la République. L’ancien Ministre et actuel Directeur de la SODECO a été arrêté hier Dimanche 21 octobre 2012 pour tentative d’assassinat sur le Chef de L’Etat, le président Yayi Boni avec la complicité de Zouberatou Kora Seké et du médecin personnel du Chef de l’Etat. Il sera assisté de Maître Joseph DJOGBENOU, brillantissime avocat au barreau béninois. Aux dernières nouvelles, plusieurs collèges d’avocats seraient en train de se constituer pour le défendre.

Comprendre le dossier :
Les Services de renseignement généraux et le Commissaire Central de la Ville de Cotonou auraient démantelé un vaste complot contre le Président de la République, Boni Yayi. De façon secrète, des enquêtes auraient été menées aussi bien à l’intérieur du pays qu’à l’extérieur. Le complot visait à éliminer le Chef de l’Etat lors de son récent voyage en Belgique pour assister aux côtés de Mauel Barroso à un colloque sur le développement.

A l’issue des enquêtes, les personnes suivantes ont été arrêtées :
Mlle Zoubératou KORA SEKE, Maître d’Hôtel et nièce du Président de la République
Dr Ibrahim MAMA CISSE, Médecin personnel du Président de la République –
M. Soumanou MOUDJAÏDOU, ancien ministre de Boni Yayi et actuellement DG de la SODECO

Quel était leur objectif et leur mode opératoire supposé :
Il s’agissait de tromper la vigilance du Chef de l’Etat en remplaçant ses médicaments habituels par des factices médicaments enrobés de la même manière mais truffés d’un violent poison dont l’obejctif serait d’ôter la vie au Chef de l’Etat ou à tout le moins de le rendre incapable d’assumer toute fonction présidentiel ou de le handicaper à vie.

Ainsi les mis en cause sont soupçonnés de tentative d’assassinat avec pour chacun d’eux un dégré d’implication proportionnel à sa place dans l’environnement du Chef de l’Etat.

C’est ainsi que Soumanou Moudjaidou est soupçonné d’avoir servi à transporter le poison qui devrait être administré par le médecin spécial du Président de la République. Il a contacté le médecin spécial du Chef de l’Etat.

Le médecin spécial du Chef de l’Etat lui, aurait été contacté par l’entremise de l’ancien Ministre Issifou Soumanou MOUDJAIDOU (actuel DG de la SODECO). Il se serait vu proposer contre un milliard de FCFA d’administrer au Chef de l’Etat un poison lent qui le rendrait inapte à gouverner.

Selon les milieux de l’enquête, fin septembre 2012, une rencontre aurait eu lieu à New York qui a réuni les sieurs BOCO Olivier (DG de l’Association Interprofessionnelle du Coton) et Soumanou MOUDJAIDOU. Une autre aurait eu lieu à Bruxelles le 17 Octobre 2012 avec la présence effective de Monsieur Patrice TALON. C’est par Moudjaïdou Soumanou que le médecin du Chef de l’Etat aurait reçu le poison. Sur le plan clinique, les poisons auraient pour but de provoquer un traumatisme mental et même de porter atteinte à la vie du Chef de l’Etat.

Encore selon les milieux de l’enquête, une fois ce but atteint le Président de la Cour Constitutionnelle mettrait fin au mandat du Président Boni YAYI en le déclarant inapte à gouverner. Selon les informations qui nous sont parvenues, Soumanou MOUDJAIDOU serait passé aux aveux. Il est aujourd’hui impossible de vérifier ces faits gravissimes. Pour l’heure, les principaux concernés sont aux mains de la police. Quant à Patrice Talon et Olivier Boco, ils sont toujours à l’extérieur du pays.

Récupérer le port et la filière coton. C’est ce qui serait à la base d’une tentative d’assassinat qui serait commanditée par Patrice Talon et presque mise en œuvre par l’entremise de la nièce de Boni Yayi et de son médecin personnel. Les deux ont été mis aux arrêts hier puis écoutés par la police. Il en est de même pour l’ancien ministre du commerce, Soumanou Moudjaïdou tombé entre les mains de la police hier matin.

Si les mobiles qui sont prêtés à Patrice Talon se justifiaient, cela voudrait signifier qu’il a voulu récupérer la filière coton ainsi que le port qui lui ont été arrachés il y a quelques mois. Soumanou Moudjaïdou est un ancien ministre de Boni Yayi. Il dirige depuis 2008 la Société de développement du coton (SODECO) détenue à 51% par Patrice Talon qui en est d’ailleurs le président du Conseil d’administration.

Personnes présumées impliquées à cette étape du dossier :

Mlle Zoubératou KORA SEKE, Maître d’Hôtel et nièce du Président de la République

Dr Ibrahim MAMA CISSE, Médecin personnel du Président de la République –

M. Soumanou MOUDJAÏDOU, ancien ministre de Boni Yayi et actuellement DG de la SODECO
Olivier BOCO (DG de l’Association Interprofessionnelle du Coton – AIC)

Patrice TALON (qu’on ne présente plus – cf. PVI, Coton, Engrais, AIC, Port sec…)

Au vu des personnes impliquées et du mode opératoire, on peut se poser beaucoup de questions. Est-ce prudent de passer par une proche du Chef de l’Etat pour attenter à sa vie ? Quelles sont les relations du médecin personnel du Chef de l’Etat et Soumanou Moudjaidou ? Quelles sont les preuves que Patrice Talon était impliqué ? Les renseignements généraux avaient-ils l’(information de l’implication de Patrice Talon avant d’arrêter Moudjaidou ? ou alors, est-ce Moudjaidou qui a donné les informations relatives aux différentes rencontres ayant décidé de l’opération ? Quels liens avec le présumé coup d’Etat dont parlait le Ministre de l’Intérieur il y a peu ? Qui a remis le médicament à la nièce du Chef de l’Etat ? Quelles sont les limites de sa responsabilité ?

Dans cette affaire, le lien entre Patrice Talon, Moudjaidou et Olivier Boco (en dehors de tout aveu requis dans des conditions normales) et les instances chargées de cotoyer le Chef de l’Etat (nièces et médecin) semble si ténu qu’on pourrait se poser des questions le mode opératoire. L’enquête suit son cours, et les auditions également. Le peuple a soif d’information et que la lumière soit faite. Pourvu que Icare ne se fasse pas brûler les ailes……

Cette entrée a été publiée dans A-La-Une, Actualités, Afrique, International, Politique, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir