Pascal Todjinou relâché hier par le juge

La Chambre des flagrants délits du tribunal de première instance de première classe de Cotonou, était pleine à craquer de monde pour assister à la comparution de Pascal Todjinou. Ce dernier après avoir été écouté par le juge hier lundi 22 octobre 2012 a été libéré.

Il sonnait 8h environs lorsque le détenu et son chauffeur firent leur entré dans la salle d’audience. Le juge a d’abord apuré quelques dossiers avant de se pencher sur leur cas. Appelé à la barre, le chauffeur et M. Todjinou ont tour à tour exprimé leur part de vérité dans cette affaire appuyé par les plaidoyers de leurs nombreux avocats, Maître Joseph Djogbénou, Me Badou, Me Gnanssounou, Me Alao et bien d’autres, qui ont soutenu que la loi que l’on a appliqué au détenu est abrogée à travers l’article 03 du traité CIMA qui n’est plus en vigueur en République du Bénin. Après avoir écouté la version des faits du plaignant Sani Moustapha, le juge n’a pas jugé utile de continuer par les garder. Par conséquent, il a ordonné qu’ils soient relâchés mais les a condamnés au payement d’une amande de 75.000 Fcfa pour M. Todjinou et 30.000Fcfa pour son chauffeur.

On peut donc dire que c’est la fin de l’affaire dit ’’affaire Todjinou’’.

Encadré : Un merci aux avocats et à sa base !

’’Plus jamais çà ; pour une fois pour de bon, la justice béninoise à bien tranché l’affaire’’, s’est exprimé Todjinou dans la soirée face à ses militants et autres curieux venus l’écouter. Pascal Todjinou en a profité pour remercier les avocats, les militants syndicaux à la base, parents et amis qui l’ont soutenu d’une manière ou d’une autre dans sa situation de ’’prisonnier’’. ’’ Désormais, la liberté est acquise ’’, a-t-il déclaré. Pascal Todjinou peut donc reprendre ses activités tout en commençant pas une visite dans un centre de santé.

Gathum Gbaguidi

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Politique, Société, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir