Sèmè-kpodji : une cambiste braquée, des millions emportés

Le village de Ganvidokpo dans la commune de Sèmè-Podji Situé sur le tronçon Porto-Novo/ Cotonou, réputé pour les cas d’accidents répétés a une fois encore fait parler de lui ce mardi. Il s’agit hier soir d’un braquage à mains armées avec à la clé, des millions qui seraient emportés mais fort heureusement sans aucune perte en vie humaine.

Quatre bandits de grands chemins sur deux motos de marque Honda CGL et Honda Sanili avec des armes Akm ont réussi leur forfait hier à Ganvidokpo après avoir maintenu en respect tous les usagers de ce tronçon durant la période de l’opération. Le véhicule 505 de transport en commun attaqué venait de Cotonou quand à la hauteur de Ganvidokpo les braqueurs ont ouverts le feu crevant les pneus de la voiture. Le véhicule ainsi immobilisé, ils se sont aussitôt dirigés vers une dame cambiste qui était à bord. Après quelques soufflets au compagnon de cette dernière qui tentait de résister aux injonctions, les braqueurs se sont saisis du sac de la victime avant de remonter vers Djèrègbé pour se perdre dans la nature à la manière du sel dans l’eau. Pour rappelle, lors de cette opération menée pratiquement de main de maître par un seul bandit en chemise sans manche, le reste de la troupe n’avait qu’une seule mission : maintenir la population au respect en coupant la circulation grâce aux coups d’arme. Ce hold-up opéré en quelques fractions de minutes a échappé aux forces de l’ordre devenues invisibles sur les lieux. Quant à la victime, elle n’a que ses deux yeux pour pleurer.

Charles Honvoh

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Faits Divers. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir