Rania de Jordanie, un air de Kate Middleton?

Première étape de leur voyage officiel de dix jours au Moyen-Orient : le prince Charles et Camilla rendent visite au roi Abdallah de Jordanie et à son épouse, la reine Rania. Celle-ci, élégante, sa silhouette d’aiguille mise en valeur par une robe bicolore très graphique blanche et bleue, salue chaleureusement ses hôtes. Radieuse, Rania Al-Abdullah, 42 ans, ressemble à s’y méprendre à la duchesse de Cambridge…

Est-ce leur même sens inné du style ou leur silhouette élancée ? Il est vrai que Rania et Kate partagent nombre de points communs. Toutes deux grandes et minces, bien souvent juchées sur des escarpins nude – l’allié de toutes les tenues –, les deux femmes adoptent des toilettes similaires, des robes raffinées aux coupes impeccables et aux lignes près du corps, toujours d’une grande modernité. Une ressemblance qui ne s’arrête pas à leur garde-robe, puisque la reine et la belle-fille du prince Charles arborent également la même coiffure: longueurs châtains travaillées en brushing légèrement bouclé. La mise en beauté est épurée, mais efficace.

Si l’une est reine, et l’autre le deviendra un jour, les deux femmes font l’unanimité avec leur style tout en glamour. Comme l’épouse du souverain Abdallah II, plébiscitée par les médias, Kate inspire les fashionistas du monde entier par son élégance et assume avec chic son rôle de porte-parole de charme de la Grande-Bretagne. Mais ni l’une ni l’autre ne se cantonne à un rôle d’apparat: la duchesse, enceinte de près de cinq mois, partage avec son aînée le sens de l’engagement humanitaire. Marraine de nombreuses associations, Kate attache une importance toute particulière à la défense des femmes et des enfants défavorisés, comme son aînée.

Après le prince Charles et Camilla, à quand une visite officielle de Kate et William en Jordanie?

Gala.fr

Cette entrée a été publiée dans Actualités, People. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir