Le pape François lave les pieds de prisonniers en Italie

Le pape François a lavé jeudi les pieds de douze détenus, dont deux jeunes filles, dans une prison de Rome. Un geste sans précédent.

Une cérémonie du Jeudi Saint un peu spéciale a eu lieu dans la banlieue de Rome, en Italie. Le pape François s’est rendu dans le centre de détention pour mineurs de Casal del Marmo, où il a lavé pour la première fois les pieds de douze détenus, dont deux jeunes filles.

Devant des dizaines de jeunes rassemblés dans la chapelle de la prison, le Pape a ainsi prononcé une courte homélie, avant de réaliser ce geste marquant l’attitude de service du Christ envers ses disciples. Le lavement des pieds reproduit «un signe qui est une caresse de Jésus», a déclaré le pontife de 76 ans, soulignant être venu le faire «de tout coeur», «comme prêtre et comme évêque». Il n’a pas dit «pape». «Jésus est venu pour servir, pour nous aider. Pensons-y bien: sommes-nous vraiment disposés à servir les autres?», a-t-il demandé aux détenus garçons et filles, de diverses nationalités et confessions.

«C’est la première fois dans l’histoire qu’un pape associe des femmes à cette cérémonie», même si «beaucoup de prêtres le font déjà», a relevé le père Federico Lombardi, porte-parole du Vatican. L’argentin Mario Jorge Bergoglio, élu le 13 mars, a choisi son prénom de pape en hommage au Saint patron des plus pauvres, Saint François d’Assise.

(Avec AFP)

Cette entrée a été publiée dans A-La-Une, Actualités, Religion, Société. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir