Adjohoun et Porto-Novo : Plus de 25 morts et 44 blessés suite à deux accidents

Le département de l’Ouémé a été frappé d’un double accident de circulation meurtrier ce dimanche. D’un côté, un mini bus de 18 places s’est renversé dans la lagune de Porto-Novo et de l’autre, un bus de Fadel Transport Line a chaviré lui aussi à Gouti, un village de la commune d’Adjohoun toujours dans l’Ouémé. Ce sont là les deux malheureux évènements qui ont marqué la journée d’hier.

Une vingtaine de passagers introuvables dans la lagune de Porto-Novo.

AK 4857 RB, c’est l’immatriculation de ce minibus de 18 places, de couleur blanche qui après avoir chargé une vingtaine de passagers au parking de Ouando en partance pour Cotonou, n’aura jamais pu atteindre sa destination. A bord de ce véhicule, des âmes innocentes qui n’ont eu que leurs yeux pour constater le pire. En effet, aux dires des premiers témoins du drame, le conducteur du mini bus roulait à une vitesse excessive lorsqu’il a atteint la sortie du pont de Porto-Novo. Dans cette course où il a opéré le dépassement d’un autre véhicule, ce conducteur s’est retrouvé nez à nez avec un motocycliste qu’il tente en vain d’éviter. Perdant ainsi le contrôle de son volant, il s’est aussitôt retrouvé dans le sens giratoire de son coté opposé et, percutant la grille de balise du pont, il a fini par échouer dans la lagune estimée à une profondeur de 8m. Ce drame se produisait aux environs de 9h30 mais il faudra attendre 14h 44mn pour voir repêcher ce fameux mini bus amputé de l’une de ses portières. A la grande désolation de cette foule de curieux qui a pris d’assaut les environs du pont, aucun passager, encore moins un simple colis des rescapés dans le bus repêché. Les forces de sécurité fortement mobilisées sur les lieux ont continué jusqu’au soir la fouille sans en sortir une seule victime.

6 morts, 29 blessés graves à Adjohoun.

Alors que la population de Porto-Novo pleurait les engloutis de la lagune, celle d’Adjohoun vivait un drame similaire. Il s’agit en effet d’un cas d’accident de circulation survenu à Gouti, une localité de la commune d’Adjohoun. En partance de Cotonou pour rejoindre la ville de Djougou dans le nord Bénin, un bus de Fadel Transport Line avec à bord 55 passagers a basculé dans la dépression de Gouti. C’est à quelques mètres du pont de Tovègbamè. Le bilan provisoire de ce sanglant accident se résume à 6 personnes décédées et 29 grièvement blessées et qui séjournent au centre hospitalier départemental de l’Ouémé et du plateau. Très tôt après le drame, ce sont les riverains et surtout la population d’Adjohoun qui ont fait usage des moyens rudimentaires dont ils disposaient pour secourir les victimes. Une fois encore, c’est l’imprudence et la surcharge du véhicule qui ont été indexées par les témoins dans ce nouveau drame.

Lire le message du MTPT

Le Ministre des Travaux Publics et des Transports communique : Notre pays a connu le dimanche 30 juin 2013, deux sinistres routiers parmi les plus meurtriers.

Face à ces drames survenus respectivement sur le pont de Porto-Novo et à Gouti dans la Commune d’Adjohoun qui secouent l’ensemble de notre pays, et dont les causes restent encore à préciser, le Ministre des Travaux publics et des Transports recommande une fois encore aux usagers de la route en général et conducteurs des bus et minibus en particulier, pour lesquels il a déjà stigmatisé les excès de vitesse au cours de plusieurs rencontres présidées par lui-même :

- de s’abstenir de conduire en état d’ébriété ;

- de circuler à vitesse modérée ;

- d’observer une grande prudence sur la route ;

- de faire preuve de courtoisie et de tolérance dans le partage des couloirs de circulation.

Le Ministre des Travaux Publics et des Transports salue le professionnalisme et la promptitude avec lesquels les services de secours se sont mobilisés pour assister les victimes.

Il se joint au Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement pour présenter ses sincères et vives condoléances aux familles des victimes. L’accident de la route n’est pas une fatalité, on peut l’éviter !

Cotonou, le 30 juin 2013

beninsite.net

Cette entrée a été publiée dans A-La-Une, Actualités, Afrique, Multimedia, Société, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir