Présidentielle malienne: IBK et Soumaïla Cissé s’affronteront lors d’un second tour

Les autorités maliennes ont annoncé vendredi 2 août qu’Ibrahim Boubakar Keïta (IBK) était arrivé en tête du premier tour de l’élection présidentielle avec 39,24% des voix, suivi de Soumaïla Cissé, second avec 19,44%. Un second tour opposant les deux hommes aura donc lieu, le 11 août prochain. 

Après avoir indiqué en début de semaine qu’Ibrahim Boubar Keïta (IBK) passerait probablement dès le premier round, les autorités maliennes ont annoncé vendredi qu’un deuxième tour de scrutin serait finalement nécessaire pour départager IBK et son rival Soumaïla Cissé dans la course à la présidence.

Selon le ministre de l’Administration territoriale, le colonel Moussa Sinko Coulibaly, IBK a recueilli 39,24% des voix et Soumaïla Cissé 19,44%. Dramane Dembélé, candidat de l’Adema, arrive troisième avec 9,59%. Le second tour aura lieu le dimanche 11 août. La participation a été de 51,54% à l’échelle nationale.

Selon les principaux chiffres communiqués par le ministère,  sur 6 829 696 inscrits, 3 520 242 Maliens et Maliennes ont voté (dont 403 532 bulletins nuls), portant le chiffre de participation nationale à 51,54%.

Comme prévu, l’ancien Premier ministre IBK, candidat du Rassemblement pour le Mali (RPM), arrive en tête avec 1 222 657 voix (39,24%). Il est suivi par Soumaïla Cissé, de l’Union pour la République et la démocratie (URD), qui totalise 607 901 votes en sa faveur (19,44%). Dramane Dembélé, figure de l’Adema, récolte 298 748 voix (9,59%). Quant à Modibo Sidibé, autre candidat attendu de cette élection, il enregistre 151 601 suffrages exprimés (4,87%).

Jeuneafrique.com

Cette entrée a été publiée dans A-La-Une, Actualités, Multimedia, Politique, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir