Un nouveau gouvernement, sans Premier ministre, nommé par Boni Yayi

Le chef de l’État béninois, Thomas Boni Yayi, a annoncé, dimanche 11 août au soir, la formation de son nouveau gouvernement. Trois jours plus tôt, il avait mis fin brutalement aux fonctions de l’ensemble de la première équipe de son second mandat. Trois poids lourds disparaissent et le Premier ministre n’est pas remplacé.

26 membres, comme le précédent, mais pas de Premier ministre : c’est la composition du nouveau gouvernement qu’a fournie la présidence béninoise dans la soirée du 11 août. Trois jours après avoir limogé l’ensemble de l’équipe gouvernementale, Boni Yayi forme une équipe à moitié renouvelée.

«Des désaccords opposaient le président Boni Yayi et le Premier ministre», a expliqué un conseiller technique du chef de l’État à l’AFP. Pascal Iréné Koupaki n’est donc plus membre de la nouvelle équipe. La fonction de Premier ministre n’est pas inscrite dans la Constitution béninoise.

13 membres du gouvernement précédent sont reconduits et 13 nouveaux font leur entrée dont cinq femmes et un nouveau ministre à la tête du ministère de la Défense, jusque-là conduit par le président lui-même.

«C’est un gouvernement d’hommes et de femmes de confiance du président, tous membres de la majorité présidentielle,» a déclaré Iréné Agossa, membre des formations politiques qui soutiennent le président.

Trois poids lourds font leurs adieux

Trois personnalités importantes du régime (Pascal Koupaki, Kogui N’Douro et Reckya Madougou) ont été remerciées. «Ce qui constitue un signal fort pour les autres», a affirmé à l’AFP un proche du président Boni Yayi.

Pascal Koupaki et Reckya Madougou sont présumés proches de l’homme d’affaires, Patrice Talon, accusé d’avoir voulu empoisonner puis renverser le chef de l’État.

L’affaire du complot d’empoisonnement, rendue publique en octobre, secoue le pays depuis des mois. Patrice Talon est actuellement en France, où la justice doit se prononcer sur son éventuelle extradition.

>>>>La liste du nouveau gouvernement

  • Ministre d’État Chargé de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique : Monsieur François Adebayo ABIOLA
  • Ministre du Développement, de l’Analyse Economique et de la Prospective : Marcel Alain de SOUZA
  • Ministres de l’Économie et des Finances : Monsieur Jonas GBIAN
  • Ministre de la Défense Nationale : Monsieur Ali YERIMA
  • Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique et des Cultes : Monsieur François HOUESSOU
  • Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, de la Législation et des Droits de l’Homme : Monsieur Valentin DJENONTIN
  • Ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine, de la Francophonie et de Béninois de l’Extérieur : Monsieur Nassirou ARIFARI BAKO
  • Ministre des Travaux Publics  et des Transports : Monsieur AKE NATONDE
  • Ministre des Enseignements Secondaires, de la Formation Technique et Professionnelle, de la Reconversion et de l’Insertion des Jeunes : Monsieur Alassane SOUMANOU
  • Ministre des Enseignements Maternel et Primaire : Monsieur Eric Kouagou N’DA
  • Ministre de la Santé : Madame Dorothée Akoko KINDE GAZARD
  • Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche : Madame Fatouma DJIBRIL
  • Ministre du Travail et de la Fonction Publique de la réforme administrative  institutionnelle chargé du dialogue social : Monsieur Martial SOUTON
  • Ministre Chargé de la Gestion des Changements Climatiques, du Reboisement et de la Protection des Ressources Naturelles et Forestières : Monsieur Raphaël EDOU
  • Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement, de l’Urbanisme et de l’Habitat : Monsieur Christian SOSSOUHOUNTO
  • Ministre de l’Energie, des Recherches Pétrolières et Minières, de l’Eau et du Développement des Energies Renouvelables : Monsieur Barthélemy Dahoga KASSA
  • Ministre de la Culture, de l’Alphabétisation, de l’Artisanat et du Tourisme : Monsieur Michel ABIMBOLA
  • Ministre Chargé de l’Evaluation des Politiques Publiques et des Programmes de Dénationalisation : Monsieur Antonin DOSSOU
  • Ministre de la Communication et des Technologies de l’Information et de la Communication: Monsieur KOUTCHE KOMI
  • Ministre Chargé de la Microfinance, de l’Emploi des Jeunes et des Femmes : Madame ASSOGBA Françoise
  • Ministre de la Jeunesse, des Sports et Loisirs : Madame Naomie AZARIA
  • Ministre de l’Industrie, du Commerce, des Petites et Moyennes Entreprises : Monsieur AFFO IDRISSOU SAFIOU
  • Ministre de la Famille, des Affaires Sociales, de la Solidarité Nationale, des Handicapés et des Personnes de Troisième Age : Madame Marie-Laurence SRANON SOSSOU
  • Ministre de la décentralisation, de la Gouvernance Locale, de l’Administration et de l’Aménagement du Territoire : Monsieur Isidore GNONLONFOUN
  • Ministre Chargé des Relations avec les Institutions : Monsieur Bio Toro OROU GUIWA
  • Ministre de l’Economie Maritime et des Infrastructures Portuaires : Madame DOSSA Adjouavi Martine Françoise

Jeuneafrique.com

Cette entrée a été publiée dans A-La-Une, Actualités, Afrique, International, Multimedia, Politique, Société, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir