Exclusion de Christian Sossouhounto de la Rb : Le coup d’épée dans l’eau des Soglo

La Renaissance du Bénin (Rb), vient d’exclure Christian Sossouhounto de ses rangs. Cette décision, qui acte la rupture politique entre le Ministre de l’Urbanisme et cette formation politique, n’a qu’une portée très relative.
Christian Sossouhounto, était candidat sur la liste des Forces cauris pour un Bénin émergeant (Fcbe) dans la 15ème circonscription électorale pour les dernières élections législatives. Un positionnement, qui en disait déjà long sur l’option qui était dorénavant celle du Ministre quant à son avenir politique. Il ne lui liait plus donc aux Houézèhoué, mais plutôt aux Cauris. D’ailleurs, le fait qu’il ait décidé de rester dans le Gouvernement, malgré que la Renaissance du Bénin (Rb), lui ait demandé clairement de démissionner, était aussi un autre signe avant coureur, des distances politiques que Christian Sossouhounto prenait dorénavant avec les Soglo. Fort de tout ceci, la décision de l’exclure de la Rb, ne fera donc ni chaud, ni froid au Ministre de l’Urbanisme, qui a décidé de marcher dans les pas, d’autres anciens membres de la Rb, qui sont aujourd’hui membres de la mouvance présidentielle. Il s’agit entre autres de Maxime Houedjissin, et de Candide Azannaï, bien que ce dernier soit devenu aujourd’hui un opposant virulent au régime de Boni Yayi.

Cette entrée a été publiée dans A-La-Une, Actualités, People, Politique, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir