Passage de l’analogique au numérique : Combien ça coutera pour chaque famille ?

Le passage de l’analogique au numérique dans la télédiffusion est pour bientôt. Une révolution technologique qui aura des impacts sur la vie des ménages béninois. En dehors des avantages qu’elle entrainera, elle aura aussi des conséquences financières. Que le téléspectateur décide d’acquérir des équipements numérisés ou pas, il lui faudra absolument débourser pour ne pas être couper du monde. Quel est le coût financier de cette transition vers le numérique sur les ménages béninois ?

La Commission nationale de migration de l’analogique au numérique (Cnman), instituée pour faciliter le passage de l’analogique au numérique, est à pied d’œuvre pour rendre effective la Télévision numérique terrestre (Tnt) au Bénin. Si la date butoir de la migration est fixée au 17 juin prochain, il faudra absolument que les populations engagent des dépenses pour pouvoir recevoir les différentes chaînes de télévision. En effet, pour capter le signal numérique qui sera émis à partir du 17 juin prochain, les téléspectateurs doivent disposer d’équipements numériques. Autrement dit, il leur faut avoir un poste téléviseur équipé d’un tuner numérique aux normes DVB-T2/MPEG-4. Dans le cas contraire, ils peuvent continuer à utiliser leurs anciens postes téléviseurs, notamment les écrans cathodiques, mais en prenant le soin de les munir d’un décodeur TNT DVB-T2/MPEG-4.

Un écran Led LG

Un coût exorbitant !

Les coûts des équipements sus-évoqués peuvent varier en fonction de la taille ou des fonctionnalités souhaitées par chaque téléspectateur. Sur le marché à Cotonou, le prix d’un téléviseur écran LCD d’une taille de 24 pouces tourne autour de 90 mille francs Cfa. Au cas où, un particulier souhaite se doter d’un écran LED, connu pour sa faible consommation d’énergie électrique, il devra débourser un surplus de quelques dizaines de milliers de Fcfa. En effet, le prix d’un écran LED 24 pouces s’élève en moyenne à 140 mille Fcfa. Toutefois, dans le cadre des ventes promotionnelles qu’effectuent certains magasins, ce téléviseur peut actuellement être acheté à 110 Fcfa. Signalons qu’en fonction de sa taille, le prix d’un téléviseur numérique peut grimper jusqu’à 9 millions de Fcfa, comme c’est le cas du LED Samsung de 85 pouces.

De l’autre côté, celui qui voudra se contenter de son écran cathodique devra recourir à des décodeurs. Ceux-ci, notamment les décodeurs TNT DVB-T2 ou TNT MPEG-4 ne sont malheureusement pas encore disponibles sur le marché béninois. Un collaborateur du Cnman nous rassure « qu’ils seront bientôt disponibles et vendus à un prix subventionné ». En attendant de voir ces matériels sur le marché et de connaître quel sera leur prix subventionné, nous avons procédé à recoupements à partir des pays de la sous-région. En moyenne, le téléspectateur qui ne se trouve pas en mesure de tourner le dos aux écrans cathodiques ou aux écrans plats non numérisés devra débourser au moins 35000 Fcfa pour recevoir les chaînes de la Tnt.

Des populations en difficultés

En somme, la migration de l’analogique au numérique exige du particulier moins nanti, un investissement moyen de 35000 Fcfa ou une centaine de milles francs pour celui qui voudrait se procurer les équipements numériques.

Quand on se réfère à la situation économique qui prévaut actuellement dans le pays, l’effectivité de la migration de l’analogique au numérique risque bien de ne pas se faire dans le rang des téléspectateurs. En effet, des populations continuent de vivre en dessous du seuil d’un dollar par jour. Les revenus ne sont pas stables et l’investissement demandé au téléspectateur avoisine déjà le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) au Bénin.

Conséquence, les téléspectateurs auront du mal à entrer dans la danse du numérique et il est primordial que le Gouvernement prennent des mesures diligentes pour ne pas laisser une bonne partie de la population en rade.

Joël NOUMONVI

Cette entrée a été publiée dans A-La-Une, Actualités, Carnet techno, Société, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir