Clôture de l’édition 2015 du championnat« Génies en Herbes » : une belle promotion de la culture intellectuelle

L’Association des professeurs du Bénin (Apfb) a organisé le 10 octobre dernier à Cotonou l’édition 2015 du championnat de culture générale dénommé « Génies en herbes ».  La phase finale et la cérémonie de clôture se sont déroulées au Codiam.

L’édition 2015 du jeu « Génies herbes » organisé par l’Association des professeurs du Bénin (Apfb), a connu son épilogue le 10 octobre dernier à Cotonou. Après la phase éliminatoire à laquelle ont pris part 27 établissements du Bénin, la finale de cet événement destiné à promouvoir la langue française a opposé l’équipe du Ceg l’Entente de Cotonou au tenant du titre qu’est le Ceg Davié. Au terme des deux matches (aller et retour),le Ceg l’entente a fait un score de 325 points tandis que celui de Davié n’a obtenu que 310 points.  Par ailleurs Maurin Glèlè, capitaine du Ceg l’Entente s’est offert le titre du meilleur marqueur et sa coéquipière Maurine Glèlè celui de la meilleure participation féminine.Les participants sont repartis avec des jeux de livres, des enveloppes financières et notamment une coupe pour les gagnants.

Un pari gagné pour l’Apfb

L’organisation de cette édition de « Génies en herbe » n’a pas été facile, notamment à cause des contraintes budgétaires. Un sponsor s’est notamment retiré au dernier moment. C’est ce qui justifie que cette finale n’ait pas été organisée pendant la quinzaine de la Francophonie comme c’est le cas habituellement. Le Président de l’Apfb Jean BénoitAlokpon, s’est réjouit de la clôture effective de ce championnat. Selon lui l’organisation de ce championnat est un pari gagné pour lui et son équipe de même que pour la Commission permanente de la Francophonie (Cnpf), qui est un partenaire indéfectible. Malgré les difficultés rencontrées dans l’organisation, l’Apfb a tenu à aller au bout de ce championnat pour le bonheur des talentueux jeunes apprenants, pour la promotion de la culture intellectuelle et celle de la langue française.

Une initiative à promouvoir

Le championnat « Génies en herbes » existe depuis une vingtaine d’années. Dans son intervention, le Professeur Charles Moumouni, directeur général de l’Institut des études internationales et des recherches stratégiques du Bénin (Iries-Bénin) et secrétaire général par intérim de la Cnpf, a rappelé que « ce jeu participe à rénover et à porter l’étendard de la réputation historique de quartier latin attribuée autrefois au Bénin ». Ainsi ajoute-t-il « ce jeu est une activité très importante et stratégique pour le Bénin ».Tout en lançant un appel aux partenaires pour qu’ils accompagnent « Génies en herbe » le Professeur Charles Moumouni a renouvelé l’engagement du Cnpf à soutenir l’Apfb dans cette noble mission.Les regards sont dorénavant tournés vers l’année prochaine pour une nouvelle édition de « Génies en herbe »

Joël Noumonvi

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Education, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir