Moins d’un mois après le début de la rentrée scolaire 2015-2016 : le front syndical toujours en ébullition

(La grève reprend demain)

La signature des décrets portant statut particulier des personnels enseignants préoccupe de plus en plus le Front syndical constitué des organisations syndicales du secteur de l’éducation. Après l’ultimatum lancé au Gouvernement et la grève d’avertissement de la semaine dernière, le Front revient à la charge en signant une motion de grève qui prévoit le renouvellement de la grève dès demain.

Moins d’un mois après le début de la rentrée scolaire 2015-2016, l’horizon s’assombrit pour l’école béninoise. Les organisations syndicales du secteur de l’éducation se sont réunies au sein d’un Front, qui exige du Gouvernement la signature sans délai des décrets portant statut particulier des personnels enseignants de la maternelle, du primaire et du secondaire général, technique et professionnel. Après la grève d’avertissement de 48 heures lancée par le Front la semaine dernièreet qui a été observée les 22 et 23 octobre derniers sur toute l’étendue du territoire national, aucune sortie de crise n’a été trouvée. Du coup, le Front vient de lancer une nouvelle motion de grève qui annonce le « renouvellement de la grève pour soixante-douze heures (72) pour compter du mardi 27 octobre 2015». Dans le même temps, une rencontre serait prévue le même jour entre le Vice premier ministre et les responsables syndicales.

Joël Noumonvi

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Education, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir