Communiqué final de la première session ordinaire plénière  de la Conférence épiscopale du Bénin : cinq dispositions pastorales examinées et adoptées

Réunie à Dassa-Zoumè, du 25 au 28 Octobre 2015, pour sa première session ordinaire plénière au titre de l’année pastorale 2015-2016, la Conférence épiscopale du Bénin (Ceb) a rendu grâce à Dieu pour le chemin parcouru par l’Eglise-famille de Dieu au Bénin. Elle a chaleureusement salué et félicité Mgr Aristide Gonsallo, nouvel Évêque de Porto-Novo, au cours de la messe d’ouverture présidée dans la cathédrale Notre-Dame de Fourvière de Dassa-Zoumè par son Excellence Mgr Brian UDAIGWE, Nonce apostolique près le Bénin et le Togo, en présence d’une foule impressionnante de fidèles, de prêtres et de religieuses du diocèse de Dassa-Zoumè.

Au cours de ses assises, la Conférence Épiscopale du Bénin a unanimement apprécié la visite du Cardinal Robert SARAH dans les diocèses du Bénin, et a salué le bon déroulement du pèlerinage marial national à Dassa-Zoumè en août 2015.

Dans le but d’aider les fidèles catholiques du Bénin à vivre profondément l’année sainte du Jubilé de la miséricorde, que le Pape François ouvrira solennellement à Rome, le 8 Décembre 2015, les Évêques du Bénin ont examiné et adopté cinq dispositions pastorales.

Il s’agit de :

a-         la neuvaine préparatoire à l’Immaculée Conception du 30 Novembre au 7 Décembre 2015 ;

b-         l’ouverture de la Porte sainte dans tous les diocèses du Bénin, le 13 Décembre 2015, avec la publication, par chaque diocèse, d’un Guide de l’année de la miséricorde ;

c-         l’organisation d’une “Journée de la miséricorde” permettant aux entités ecclésiales (presbyterium, associations et familles) de faire une expérience concrète de la miséricorde en termes de pardon offert et reçu ;

d-        l’organisation d’une réflexion, au niveau de chaque diocèse, sur le thème “La miséricorde : quels impacts sur nos relations interculturelles et interethniques ?”;

e-         La célébration nationale de l’année de la miséricorde, le dimanche de la divine miséricorde au niveau des deux provinces ecclésiastiques de Cotonou (Sud) et de Parakou (Nord).

Partant des réflexions mûries et bien illustrées de Monsieur Nicaise FAGNON, maire de Dassa, lors de sa conférence sur le développement, les Evêques du Bénin recommandent une approche intégrale du développement qui passe par l’organisation, la formation et la motivation à la base de petits groupes de jeunes à qui l’on donnera les moyens nécessaires pour leur auto-prise en charge dans toutes les localités du Bénin. C’est bel et bien de la base que partiront les vraies solutions aux problèmes de la pauvreté et de la misère des peuples.

Sur un autre registre, la Conférence Épiscopale du Bénin, après avoir écouté avec intérêt le compte rendu du couple CyroCyra SEKE, représentant des familles béninoises à la Rencontre mondiale des familles à Philadelphie (USA) et au Colloque international sur la famille au Vatican, recommande une intensification de la pastorale de la famille au niveau des diocèses du Bénin et une fédération de toutes les associations œuvrant dans ce domaine ; le but visé réside, d’une part, dans la promotion du merveilleux dessein de Dieu sur la famille, et d’autre part, dans la diffusion des valeurs de la famille, au bénéfice des populations africaines aujourd’hui menacées par divers courants de pensée et par des comportements scandaleux provenant de leur propre terre, de l’Occident et d’ailleurs.

Sur le plan social, la Conférence Épiscopale du Bénin déplore la précarité ambiante et la morosité économique qui s’observent dans plusieurs régions du Bénin. La rareté ou le retard des pluies dans certaines localités et l’inondation dans d’autres constituent une sérieuse menace pour la bonne récolte dans les mois à venir.

Aux termes de leurs travaux, les Évêques ont prié ensemble pour le Bénin afin que règnent toujours la paix, la concorde et la tolérance réciproque entre ses fils et filles alors que monte partout la fièvre de la pré-campagne des élections présidentielles de 2016.

Que Dieu bénisse le Bénin !

Dassa-Zoumè, le 28 Octobre 2015

Mgr. Antoine GANYE

Archevêque de Cotonou

Président de la Conférence Épiscopale du Bénin

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Religion, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir