Après la clôture de sa 13ème édition : Eric Hector Hounkpè rêve d’un Fitheb à l’image du Fespaco

Eric-Hector Hounkpè le directeur du Festival international de théâtre du Bénin (Fitheb) a fait le bilan de la 13ème édition de ce festival qui a été clôturée le 31 mars dernier. Il s’est aussi prononcé sur l’avenir du Fitheb.

« Nous allons faire du Fitheb, le Fespaco (Festival Panafricain du Cinéma de Ouagadougou, ndlr) du théâtre » a-t-il indiqué. Pour parvenir à la concrétisation de ce rêve, la formation des acteurs du théâtre est nécessaire. Dans son intervention Eric-Hector Hounkpè a indiqué que la formation des acteurs sera au cœur des prochaines éditions du Fitheb. Par ailleurs, le directeur du Fitheb milite pour la création d’un marché africain du théâtre à travers le Fitheb. Il a aussi interpellé les autorités africaines sur la nécessité de passer du « loisir gratuit » pour « le loisir payant ».

Joël Noumonvi

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Culture, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir