AFROPX : la startup qui veut transformer l’accès aux images africaines

La startup AFROPX lancera prochainement une banque d’images en ligne spécialisée sur l’Afrique. La plateforme est constituée de photos, de vidéos et d’illustrations produites par des talents du continent.

AFROPX se positionne sur un marché à potentiel élevé, au moment où les pays du continent accélèrent leur transformation numérique. AFROPX s’adresse aussi bien aux spécialistes de la communication et de l’information qu’aux entreprises et aux particuliers, présents en Afrique ou à l’international. « Notre ambition est de transformer l’accès aux contenus visuels africains. A la base d’AFROPX, il y a une idée très simple : répondre à la demande exponentielle des marques et des médias pour accéder simplement et rapidement à des images de qualité sur notre continent. AFROPX est aussi une vitrine de l’incroyable richesse des contenus visuels africains », explique Arsène Goma-Kick, co-fondateur d’AFROPX.

« Les entreprises, principalement africaines, ont besoin d’accéder beaucoup plus facilement à des images de qualité, qui soient réellement représentatives des sociétés et des économies africaines. Les marques consomment aussi toujours plus de contenus visuels, notamment sur le digital, pour mieux s’adresser à leurs audiences et créer plus d’engagement », ajoute Arsène Goma-Kick.

« La scène créative africaine est particulièrement vibrante. Ses talents sont de plus en plus à la recherche de plateformes comme AFROPX capables d’accroitre leur visibilité à l’international et de faciliter leur accès à de nouveaux marchés », souligne Arsène Goma-Kick.

Pour réussir son pari, AFROPX a créé un réseau unique de photographes, vidéastes et graphiques professionnels présents dans plus de 20 pays du continent.

AFROPX a été fondée en novembre 2016 par quatre experts des contenus et du e-commerce africains : Jean Dabany (Gabon), Arsène Goma-Kick (Congo-Brazzaville), Mouhamadou Diallo (Sénégal), Célia Grémy (France).

Le lancement commercial d’AFROPX est prévu au printemps 2017.

Par AFROPX 

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Afrique, Economie, International, Photos, Société, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir