Un test de détection rapide de la tuberculose mis au point

Un nouveau test de détection rapide de la tuberculose mis au point par des chercheurs américains apporte de l’espoir sur le front de cette maladie qui tue chaque année près d’un million et demi de personnes, essentiellement dans les pays du Sud. Leurs travaux viennent d’être publiés dans la revue de l’Académie américaine des sciences.

Ce nouveau test pourrait bien constituer un pas important dans la lutte contre la tuberculose. Car le diagnostic en est l’une des failles.

Dans les pays en développement, les tests les plus courants se font à partir d’un échantillon de crachat du patient. Or ces examens peuvent être faussement négatifs, notamment chez les enfants, ou dans les formes dites extrapulmonaires, fréquentes chez les personnes infectées par le virus du sida.

Dans ces formes, le germe responsable de la tuberculose n’infiltre pas ou peu les poumons mais d’autres parties du corps comme les os ou les reins. Des examens compliqués, tels une biopsie sont alors nécessaires, mais sont rarement pratiqués faute de moyens techniques.

L’avantage du nouveau test mis au point par des chercheurs américains est qu’il détecterait selon leur étude, 92% des cas, quelle que soit la forme de la maladie. Et cela par une prise de sang avec un résultat en quelques heures. Ce test identifie dans le sang deux protéines spécifiques, qui sont libérées par la bactérie tuberculeuse lors de la phase active de la maladie.

Reste que la technologie utilisée n’est pour l’instant pas à la portée de tous les pays. Et il faut mener d’autres études pour confirmer ces résultats encourageants.

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Santé, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir