1er août 2017: Talon et Soglo crèvent l’écran
Patrice Talon et Nicéphore Soglo

Hier le Bénin a célébré le 57ème anniversaire de son indépendance. A Cotonou où les manifestations officielles prévues pour l’évènement ont été organisées, deux scènes fortes l’une publique et l’autre privée ont été abondamment commentées sur les réseaux sociaux. Patrice Talon, l’actuel  chef de l’Etat béninois et l’un de ses prédécesseurs en l’occurrence Nicéphore Soglo en étaient les deux acteurs principaux.

Place de l’Etoile rouge à Cotonou dans la matinée de ce 1er août 2017. L’arrivée de Patrice Talon sous la tribune officielle est le dernier signe de l’imminence du démarrage du défilé militaire. Mais avant cela, le président de la République prend quelques minutes pour saluer quelques personnalités assises sous la tribune officielle. Toutes se lèvent sauf Nicéphore Soglo assis juste à côté d’Adrien Houngbédji le président de l’Assemblée nationale et de son épouse. Patrice Talon et Nicéphore Soglo échangent une poignée de main. Le premier tend la main au second qui est resté assis.

Les commentaires fusent !

Cette scène a naturellement suscité beaucoup de commentaires. Les uns hostiles à l’égard de Nicéphore Soglo et les autres mettant en avant son âge avancé pour justifier le fait qu’il ne se soit pas levé pour saluer Patrice Talon. Toujours est-il qu’aucune information officielle n’a été donnée par l’entourage de l’ancien Chef de l’Etat pour expliquer les raisons de ce choix qui a été le sien. Or au regard de l’actualité relative à la suspension depuis le 28 juillet dernier de son fils Léhady Soglo comme maire de Cotonou et de ses critiques virulentes à l’égard de l’actuel locataire du palais de la Marina, certains avaient même avancé que la présence de Nicéphore Soglo était peu probable. Son arrivée a déjoué cette hypothèse avant que n’intervienne cette désormais fameuse poignée de main entre les deux hommes.

Deuxième image, mais en privée


Quelques heures après le défilé, le président de la République et Nicéphore Soglo se retrouvent à nouveau mais dans un cadre privé. Il s’agit du domicile de Patrice Talon. Là encore les interprétations sont multiples. Certains estiment que l’ancien Chef de l’Etat est allé faire acte de contrition après la scène observée sous la tribune officielle un peu plus tôt dans la matinée. Alors que les opinions des uns et des autres étaient distillés à travers les réseaux sociaux, une photo évocatrice a fuité comme par magie. Là-dessus Patrice Talon raccompagne Nicéphore Soglo. Ce dernier avec le mouvement de sa main et globalement son langage du corps martèle manifestement son avis sur un sujet qui lui tient important à cœur. Le Chef de l’Etat l’écoute. Difficile d’en savoir plus sur ce qu’ils se sont dits pendant le passage de Soglo chez Talon. Toujours est-il que ce sont ces deux scènes qui ont été largement commentées ces dernières heures et qui ont fait passé quasiment au second plan cette deuxième célébration de la fête du 1er août par Patrice Talon depuis le début de son quinquennat.

Bernado Mariano Houenoussi

 

Cette entrée a été publiée dans A-La-Une, Actualités, Politique, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir