L’Afrique du Sud veut investir dans cinq secteurs au Bénin

(Agence Ecofin) – Au Bénin, les investisseurs et industriels sud-africains ont identifié cinq secteurs dans lesquels ils envisagent investir, a-t-on appris ce jeudi de Xinhua qui reprenait à l’occasion l’ambassadeur de la nation arc-en-ciel sur place, Noluthando Mayende-Sibiya (photo). « …Nous sommes venus à Cotonou, avec une forte délégation des hommes d’affaires et des patrons des grandes industries de l’Afrique du Sud pour identifier les opportunités d’investissement au Bénin », a confié la diplomate à l’agence chinoise.

Au nombre des secteurs dans lesquels les hommes d’affaires sud-africains, prévoient d’investir, le Port autonome de Cotonou, poumon de l’économie béninoise qui génère la plus grande partie des recettes de l’Etat. Le secteur des infrastructures routières et le projet ferroviaire entre le Bénin et le Niger attirent également les sud-africains. Ceux-ci mettent aussi le grappin sur le prometteur secteur touristique béninois. Enfin, le secteur agro-alimentaire.

Depuis novembre 2011, date de la visite de l’ancien président béninois, Yayi Boni, en Afrique du Sud, les deux pays ont décidé de renforcer et de redynamiser leur coopération bilatérale. Au cours de la visite du président béninois d’alors, plusieurs décisions clés avaient été prises, notamment la suppression des visas ainsi que la mise en place d’une liaison aérienne entre les deux pays.

Pour rappel, les relations diplomatiques entre le Bénin et l’Afrique du Sud datent du 19 mai 1994.

Fiacre E. Kakpo

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Economie, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir