Souhaitant une sortie de crise pacifique au Togo : l’Ong Tata International propose des pistes
Un Tata Somba

L’Ong Tata International est un creuset qui réunit plusieurs membres de la diaspora africaine aux Usa. Présidée par Pascal Tawès, elle a organisé une séance d’informations le 28 octobre dernier dans l’Etat du Maryland aux Usa dont le sujet principal était la situation sociopolitique actuelle du Togo. Suite à cela, elle a fait des recommandations pour une résolution rapide de la crise dans le pays.

Pour les membres de l’Ong Tata International, il est possible de résoudre pacifiquement la crise sociopolitique que vit le Togo. Et pour y arriver, le pouvoir et l’opposition doivent accepter un « dialogue » qui n’est possible qu’avec une « concertation ». Pascal Tawès qui préside cette Ong indique qu’il s’agira « d’une table de concertation, de repentance et de dialogue sur les questions de sécurité et de paix qui sont favorables à l’émancipation économique du pays ». Dans le même temps, il est important selon les membres de Tata International d’identifier les marcheurs pacifiques et ceux qui ne le sont pas. C’est de cette manière que « toutes les forces de pogroms » seront évitées selon car ceux qui lanceront « des slogans de violence » seront clairement identifiés et « appréhendés par les forces de défense et de sécurité » afin de comparaitre devant « les juridictions compétentes du pays ». Le rôle de la communauté internationale dans cette sortie de crise est important. Elle doit « rechercher et poursuivre la paix » selon Tata International.

Le symbole du Tata Somba

« Au Bénin, au Burkina-Faso et au Togo, l’habitant du Tata vit en harmonie avec la faune et la flore » et dans son « Tata tous ses problèmes de famille se règlent par la concertation et le dialogue » déclare Pascal Tawès. A Tata International, « c’est ce que nous faisons et que nous voulons proposer pour le Togo » ajoute-t-il. Cette communion d’intentions positives pour le pays a été manifestée en présence de Jonas Lima le délégué général du Haut conseil des béninois de l’extérieur (Hcbe) aux Usa. Mis à part lui, il y avait Gabin Conrad Afangnidé, qui préside l’Ong Sauvons l’Afrique qui est en partenariat avec Tata International pour  « contribuer à la résolution pacifique de la crise sociopolitique au Togo ». Banni David d’origine ivoirienne, Vice-président et chargé des affaires administratives de Tata International, Atchadé Dénis Assogba, président de l’Association des Béninois de New York, du New Jersey et du Connecticut, Alfred Narcisse Gbénoukpo Kiki, Secrétaire Général Adjoint de Bénin Diaspora USA, Nathalie Djonda et Tito Etchri étaient eux-aussi présents au même titre que plusieurs dizaines autres personnes ce qui témoigne de la forte mobilisation de la diaspora africaine aux Usa lors de cette séance d’informations du 28 octobre dernier de Tata International.

La rédaction

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Afrique, Société. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Réagir